Share |

Lisa Azuelos … une farouche défenseure des femmes

 

 

Lisa Azuelos … une farouche défenseure des femmes

Lisa Azuelos est une femme aux talents multiples. Elle est réalisatrice, scénariste, actrice, productrice et écrivaine. Elle est également l’une des défenseures les plus ferventes de la cause des femmes dans le monde, par le biais de ses écrits et ses films.

Elle est née le 6 novembre 1965 à Neuilly-sur-Seine, mais ses origines remontent au Maroc. Elle est la fille de l’homme d’affaires juif marocain Juda Azuelos, qui était l’un des amis proches du leader marocain Mehdi Ben Barka. Sa mère n’est autre que la chanteuse et actrice Marie Laforêt, avec laquelle elle n’a vécu que quelques années mais elle a été très influencée par elle.

Elle n’avait que deux ans lorsque ses parents ont divorcé. Elle a vécu pendant des années dans un refuge suisse après avoir été abandonnée par sa mère, elle et son frère, avant de rejoindre son père à l’âge de 12 ans. Au cours de cette période, elle a découvert sa culture marocaine et ses origines séfarades grâce sa grand-mère et ses tantes dont elle a été très influencée. Elle leur a dédié un film en 2006, en guise d’hommage à leur égard ainsi qu’à celui de toutes les femmes juives orientales résidant à Paris, qu’il lui a été donné de connaître et d’être touchée par leurs histoires.

Après son baccalauréat, Lisa Azuelos a étudié la gestion des entreprises et elle est entrée dans le monde de la finance et des affaires comme son père, mais elle n’a pas poursuivi ses études, préférant le cinéma. Ce choix a été beaucoup conforté grâce à sa rencontre avec le réalisateur français Luc Besson, ainsi qu’avec son mari, le réalisateur Patrick Alessandrin, avec lequel elle a eu trois enfants avant de divorcer d’avec lui, après 11 ans de mariage.

Sa relation tendue avec sa mère a été fortement présente dans son film “Lol”, dont l’idée tourne autour de la relation entre mères et filles. Elle l’a réalisé en collaboration avec sa fille Carmen. Son personnage principal a été incarné par Sophie Marceau. Ce film a obtenu un grand succès dans les cinémas français, mais sa version américaine, incarnée par Demi Moore et Miley Cyrus, a été un échec cuisant, dû à une mauvaise commercialisation du film aux USA.

La même idée a été évoquée dans un autre film, “Mon bébé” qu’elle a réalisé en 2018, mais le plus célèbre de ses films reste le film franco-italien “Dalida”, réalisé en 2017 et portant sur la star légendaire. Ce film a remporté de nombreux prix dans divers festivals internationaux.

Contenu Correspondant