Share |

Mike Karoutchi pleure les victimes du Coronavirus parmi les Juifs marocains

 

 

Mike Karoutchi pleure les victimes du Coronavirus parmi les Juifs marocains

 

 

L’artiste et musicien Mike Karoutchi a lancé une chanson intitulée “Sakhi Biya”, en guise d’hommage pour les victimes juives marocaines du Coronavirus, décédées récemment, et dont certains sont des amis à lui.

Cette chanson, qui s’est répandue sur les réseaux sociaux ainsi que sur les pages et groupes de Juifs marocains, a été conçue de la part de Mike Karoutchi, le juif marocain vivant en Israël, en tant hommage aux défunts et une commémoration de la mémoire des “frères marocains”, tel qu’il l’a écrit à la fin de la vidéo de la chanson, qui comporte également des photos des victimes, y compris celles de l’homme d’affaires Arie Perez, de sa mère Simone Perez ainsi que celle de l’artiste Marcelo Botbol, etc.

La chanson qui a été interprétée par Mike en darija marocain, est une chanson de style populaire, distribuée de manière moderne et dont les paroles sont tristes.

Mike est le frère aîné du chanteur juif marocain Maxime Karoutchi et de l’artiste Sami Karoutchi. Les trois appartiennent à une famille d’artistes connue au Maroc. Son père est l’artiste Hanania Karoutchi, qui a enseigné à ses enfants les fondamentaux de la musique et du chant.

Il est à rappeler que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a nommé Mike Karoutchi, ambassadeur honoraire de la culture et de l’éducation en 2014, aux côtés d’artistes juifs internationaux, tels que le célèbre DJ David Guetta, la chanteuse Sapho et le comédien Gad Al Maleh.

Contenu Correspondant