Share |

Origine de tous les pogroms et massacres de juifs de l'Histoire, par Jose Boublil

Deux choses ont été à l'origine de tous les pogroms et massacres de juifs de l'Histoire:

> le fait que les juifs ont été perçus comme plus intelligents que les autres

> la notion de "peuple élu".

---------------

Combien de fois faudra t'il répéter que ces deux notions sont totalement farfelues, fausses, mal interprétées etc...Il faudrait qu'enfin on arrête de nous coller des étiquettes inappropriées.

1) Sommes-nous plus intelligents que les autres?

Et voilà que les juifs sortent leurs petits livres de statistiques montrant la surperformance des juifs sur les autres en matière de prix Nobel.

Mais , un peu de reflexion sur les divers biais statistiques réduisent l'écart de manière considérable: car par respect des recommandations rabbiniques

vivent pratiquement tous dans de grandes villes voire la capitale (exemple: aux US 3 millions de juifs vivent à new york sur 5 millions; le reste à LA, Chicago ;
en France: 300 000 juifs vivent à Paris et petite couronne, et 150 000 dans tout le reste de la France).

Or, il va sans dire que les Nobel ont peu de chance de vivre à la campagne ou même dans une ville assez grande, car les laboratoires de haut niveau ne sont que dans des villes très importantes.

Ainsi, on doit comparer les juifs aux habitants de la capitale et une ou deux grandes villes d'un pays. Je peux vous dire qu'ainsi nous sommes encore au-dessus mais pas de manière excessive.

Il reste l'histoire de la poule et de l'oeuf: pendant 2000 ans, nous avons été amenés à nous cacher sans cesse, à nous enrichir puisque le seul métier envisageable était celui de banquier, à soudoyer les passeurs , à apprendre des langues étrangères parfaitement . Nous avons été frappés, humiliés, blessés, souvent assassinés . Partout. Cette situation ne peut pas laisser indifférent. Elle oblige à se sortir de situations inextricables dès le plus jeune âge, mentir sur son nom, sa religion . Ce sens de la répartie, l'urgence toujours, ont construit des hommes et des femmes en éveil, rapides, précis.

C'est là que se trouve l'essentiel de la différence ; une différence bien moins énorme que les 200 fois plus de l'analyse première.
Je vous passe le dernier écart, celui qui fait que de génération en génération depuis 3000 ans les juifs savent lire pour permettre d'étudier la Thora.

Au moins tous les hommes. Et jusqu'au 15ème siècle, seuls les aristocrates et les curés savent lire, pour l'essentiel. Pour les seconds, aucune transmission de père en fils bien sûr .

Ici, se fait un écart culturel, analytique aussi.

2) Le fameux "peuple élu".
Elu de quoi ? pourquoi?
Les juifs ont conservé un titre tellement important que nous en sommes morts par centaines de milliers.

Nous sommes élus , c'est vrai , pour respecter pas moins de 613 commandements. Et , sachez-le, ce n'est pas franchement facile tous les jours.

Nous ne gagnons pas grand'chose au quotidien ; juste si on est vraiment des sages l'espérance de vivre après la vie....
Or, subtilité suprême, les non-juifs sont également des créatures de Dieu et ont droit à l'espoir d'une vie future également. Mais pour eux , pas besoin de 613 commandements; juste 7 commandements et le type est parfait, un sage . Il ira aussi très haut vers les mondes supérieurs.

Ainsi, je me demande si ceux qui ont fait circuler cette notion de "peuple élu"n'étaient pas Goebbels, Eichman, Isabelle la Catholique, Godefroy de potage, ou encore Tariq Ramadame ....

C'est une folie cette affaire, et on continue à raconter qu'on est l'élu de Dieu. Et grace à ça, la presse mondiale nous vomit .
Je propose une rectification: nous nous contentons de 5 commandements, et nous les appliquons avec amour ; et nous laissons les autres s'appeler "peuple prêt
à se faire tabasser "...Un petit switch, de temps en temps, non?

José Boublil

Contenu Correspondant