Share |

Prendre Sa Retraite au Maroc

Prendre Sa Retraite au Maroc

Vivre au Maroc permet de bénéficier des avantages offerts par un pays  doté d’un patrimoine naturel et culturel exceptionnel, et par un peuple accueillant et chaleureux. En contrepartie, il faut accepter de vivre dans un pays aux infrastructures sous-développées.

Accueil et intégration

Respectueux et chaleureux, les marocains sont ouverts et spontanément portés vers le contact humain, ceci d’autant plus facilement que le français est la langue étrangère la plus pratiquée par les locaux.

On estime à près de 50 000 le nombre de Français vivant au Maroc, dont 36 000 inscrits auprès du Consulat de France. Ces Français sont principalement concentrés dans les zones touristiques et les grandes villes de la côte, ainsi qu’à Marrakech, où plusieurs réseaux d’accueil renseignent les nouveaux arrivants et proposent à leurs adhérents toute une série d’activités culturelles et sportives.

Climat

La diversité géographique du Maroc a pour corollaire d’importantes variations climatiques. Les régions littorales Atlantique et Méditerranéenne bénéficient d’un climat tempéré qui contraste avec le climat chaud et désertique du Sud et de l’Est du pays.

Imaginé depuis l’extérieur comme un pays chaud, le climat marocain comporte en fait beaucoup de nuances. Méditerranéen au nord, océanique à l’ouest, continental à l’intérieur des terres et saharien au sud, le climat du pays varie, bien entendu, en fonction des saisons.

Environnement naturel

L’incroyable diversité des paysages rencontrés enchantera les plus difficiles. La côte méditerranéenne et la région du Rif combinent de splendides canyons et des vallées verdoyantes. Le Moyen Atlas est un curieux mélange de causses et de sommets montagneux, la côte atlantique une succession de falaises et de plages de sable étendues, le Haut Atlas un endroit parfait pour partir en randonnée au milieu des arganiers et des thuyas et le Sud marocain un mélange de vallées, gorges et désert au grandiose cordon dunaire sculpté par les vents.

Patrimoine culturel

Les motifs de se laisser charmer par les trésors du Maroc ne manquent pas. Trait d’union entre l’Europe et l’Afrique, le Maroc dispose d’une culture et d’une histoire qui se sont enrichies de ces deux axes au fil des siècles.

Gastronomie

Tajine, couscous, pastilla… Ces mets éveillent probablement votre appétit… La cuisine marocaine est une des plus renommée au monde, et pour cause. Les plats traditionnels de base sont succulents et conviennent à la créativité culinaire, ce qui rend tajines, et autres couscous, variés et toujours saisissants. D’une région à l’autre, d’une ville à l’autre, et même d’un restaurant à l’autre, la tajine et le couscous n’ont jamais le même goût.

Sports et loisirs

Tout le long de ses 3500 kilomètres de littoral répartis entre Méditerranée et Atlantique, le Maroc offre de nombreuses opportunités de pratiquer les loisirs nautiques.

Le Maroc est aussi le paradis des randonneurs, une randonnée à pied, à cheval ou en vélo est l’occasion rêvée pour entrer en contact avec la population rurale.

Services à la personne

C’est l’un des gros privilèges d’une retraite au Maroc. A un âge où les tâches domestiques deviennent vite contraignantes, la possibilité de s’offrir les services d’une employée de maison qui va préparer les repas, nettoyer la maison et repasser le linge pour environ 100 euros par mois à mi-temps est un luxe accessible.

Soins médicaux

Les structures hospitalières du secteur public laissent à désirer, notamment par manque de moyens et mauvaise gestion. Les cliniques privées des principales villes sont mieux équipées et plus performantes.

Loin des grandes villes, les infrastructures sanitaires locales ne sont pas toujours en mesure de gérer les problèmes les plus sérieux. En cas d’accident ou de pathologie grave, il faut impérativement se faire soigner dans les centres hospitaliers bien équipés des grandes villes ou mieux, se faire rapatrier en France.

Sécurité et stabilité

Le « Global Peace Index » qui classe 163 pays du monde selon leur degré de pacifisme, en prenant en compte l’étendue de leur implication dans les conflits locaux et internationaux, et le degré d’harmonie ou de discorde à l’intérieur du pays, positionne le Maroc en 71ème position, seulement 10 places en dessous de la France qui n’est que 61ème.

Le Maroc a échappé au « Printemps arabe » mais n’est pas pour autant à l’abri du  risque  extrémiste. Face  à cette menace, le Maroc a engagé d’importants changements aux plans politique et social. Une nouvelle Constitution est venue renforcer la séparation des pouvoirs et garantir de nouveaux droits sur le plan humain et social et une vaste série de réformes est mise en place pour répondre aux revendications populaires en faveur d’une meilleure gouvernance et de l’amélioration des perspectives économiques.

Accessibilité

Plusieurs compagnies aériennes low-cost assurent des liaisons avec la France : Au départ de Paris, Beauvais, Marseille, Mulhouse, Charleroi (bel), Baden Baden (All) ou Gérone (Esp), il est possible d’atterrir à Tanger, Rabat, Casablanca, Agadir ou Marrakech avec Ryanair, Transavia, JetAirfly, EasyJet ou Jet4you.

Infrastructures

Se déplacer au Maroc ne pose pas de problème particulier. Le réseau de transport est bon tout le long de la côte et permet même souvent de se rendre hors des sentiers battus dans de bonnes conditions de voyage.

Télécommunications :

portable : vous pouvez utiliser votre propre téléphone portable au Maroc, mais la note risque d’être élevée. Le mieux est d’acheter une carte SIM locale prépayée chez un opérateur présent dans les magasins de téléphonie mobile. Avant de régler, il est conseillé d’essayer la carte SIM dans votre téléphone, préalablement débloqué, afin de vérifier sa compatibilité.

Internet: Le retard avec les pays occidentaux se fait encore parfois sentir dans la vitesse de transmission et l’absence d’accès dans les régions reculées, mais le réseau se densifie, les connections sont de plus en plus fiable et le retard se réduit de jours en jours.

Contenu Correspondant