Share |

Un Marocain condamné à Paris pour agression antisémite

Un Marocain condamné à Paris pour agression antisémite

Mohamed, un jeune Marocain de 21 ans sans domicile fixe et sans papiers a participé à l’agression de Youness, un jeune Algérien en voie de conversion au judaïsme. Le tribunal de Bobigny l’a condamné, lundi, à un an de prison ferme en plus de la révocation de deux sursis de six mois pour "agression en raison de la religion".

 

Les faits se sont déroulés le 2 septembre vers 20h30, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Alors que Youness rentrait chez lui, trois inconnus se sont dirigés vers lui. "Sale juif ! Donne ton argent !", lui lance l’un d’entre eux, en arabe. Ce soir-là, le jeune Algérien qui est en train de se convertir au judaïsme portait à son cou une petite étoile de David et la lettre hébraïque "haï" (vie, NDLR), rapporte Le Parisien. Muni d’une arme blanche, l’un des badauds tente de lui arracher la chaîne, mais il esquive. L’agresseur porte alors la main à son cou. La victime est légèrement blessée. Les deux autres ont également attaqué Youness.

Le jeune Algérien a beau appeler à l’aide mais personne n’est venu à son secours. Les trois assaillants lui volent son collier, sa sacoche contenant argent, papiers et téléphone avant de s’enfuir. Youness les poursuit pour récupérer ses médailles et ses papiers. Dans la foulée, il perd leur trace puis se réfugie dans un fast-food. Situation inattendue. "Je me suis retrouvé nez à nez avec un de mes agresseurs. Je l’ai alors agrippé. J’ai demandé autour de moi d’appeler la police car j’avais été volé", confie-t-il.

Fort heureusement, une patrouille de police passait dans les parages. Mohamed sera interpellé. Ce jeune Marocain est connu des services de police parce qu’il avait été plusieurs fois arrêté pour des agressions au couteau. À la barre, il se confond en excuses : "Les juifs et les Arabes, c’est pareil." Or, il avait crié le jour de l’agression : "Nous, les juifs, on les tue." Le verdict est tombé : l’agresseur écope d’un an de prison ferme.

Contenu Correspondant