Share |

Un robot va combattre les terroristes à la frontière de Gaza

Un robot va combattre les terroristes à la frontière de Gaza

Des dizaines de capteurs, une conduite autonome, un système de sonorisation et une puissance de feu exceptionnelle: ce robot va être opérationnel dans la division de Gaza ‒ « Jaguar » est un véhicule sans pilote développé pendant des années dans la division technologique d’Elta. Cela va permettre de sauver les soldats qui doivent patrouiller le long de la clôture.

C’est la première exposition de ce robot « Jaguar »  qui a désormais combattre les terroristes qui opèrent aux frontières de Gaza: Le robot «Jaguar», fabriqué par IAI [Industrie Aéronautique Israélienne], est en cours d’intégration ces semaines-ci. Il devrait être l’un des premiers à permettre l’identification et la destruction de terroristes et il sera contrôlé à distance.

Cette nouvelle technologie a été élaborée par Elbit et Elta [qui font partie du réseau IAI]. Celles-ci ont élaboré et développé des équipements robotiques ces dernières années en Israël. Le robot a déjà commencé à produire des actions opérationnelles préliminaires sur le terrain, dans la division nord en face de Beit Lahiya et Beit Hanoun. Sa particularité réside dans son autonomie, après de nombreuses années de recherche au cours desquelles des prototypes terrestres sans pilotes similaires avaient échoué.

Le Jaguar se déplace seul vers une destination qui lui est définie, détecte et contourne les obstacles, évite les collisions et le piétinement, calcule un itinéraire pour lui-même et détecte son environnement par des dizaines de capteurs sensibles. Il est actuellement stationné 24 heures sur 24 dans le cadre d’un concept de frontière intelligente développé dans la division de Gaza. Sur celui-ci sont placés un chargeur de mitrailleuses pour les chars à capacité de tir unique ou groupé.

Il est doté de caméras haute résolution pour une détection de qualité à proximité et à distance mais aussi d’émetteurs de communication immunitaire et même de puissantes lampes  permettant de détecter des suspects observés.

 La plupart des systèmes Jaguar fonctionnent à l’aide d’algorithmes intelligents et d’autocontrôle développés dans des domaines expérimentaux. Le tir lui-même est sous le contrôle total de l’opérateur, et à la discrétion du commandant du bataillon sectoriel et à l’appréciation de celui-ci.

Les systèmes du Jaguar peuvent également inclure l’identification de radars ennemis lors de brouillard épais ou de brume. L’étape suivante permet de manœuvrer au sol, de scanner et sera aussi mortel, sans mettre en danger les soldats. Dans les prochaines étapes du projet, il sera possible d’ajouter des armes supplémentaires, comme des moyens de dispersion des manifestations, lance-grenades et plus encore.

«Déjà aujourd’hui, nous avons prouvé que le Jaguar fonctionnait bien même la nuit, sauvant ainsi quatre soldats qui doivent patrouiller la clôture», a déclaré Tsahal, «mais en tout cas cela ne remplace pas le commandant et les combattants qui devront arriver lors de la présence de suspects. Ils opéreront à une distance sûre et, si nécessaire, attaqueront plus efficacement pour détruire l’ennemi». Jaguar est exploité par une patrouille à distance

Le moteur Jaguar est électrique et silencieux et comme l’iRobot domestique, il sait rentrer seul à son point d’ancrage permanent sur le terrain, près de la clôture du système, pour se recharger et ainsi «se reposer» pour de nouveau patrouiller. Le Jaguar est capable de transporter des centaines de kilogrammes et l’établissement de la défense a déjà testé la capacité d’utiliser le véhicule à grande vitesse pour le sauvetage rapide d’un homme blessé sur le champ de bataille.

Le Jaguar a la capacité de neutraliser ses pièces classifiées s’il est capturé et de faire appel à un avion qui arrivera immédiatement pour le détruire s’il tombe entre les mains de terroristes. Ses développeurs peuvent  tirer avec précision à partir d’une mitrailleuse de véhicule, même en tirs groupés tout en se déplaçant, avec une stabilisation maximale. Le système d’arme du Jaguar est capable de détecter une cible en mouvement – et de la suivre, jusqu’à l’ordre de tirer depuis le joystick et/ou à partir d’un autre véhicule protégé.

Contenu Correspondant