Share |

Du 17 TAMMOUZ au 9 AV, par Ruben Corcos

Du 17 TAMMOUZ au 9 AV, par Ruben Corcos

 

Deux dates commémorent les événements les plus terribles de l'histoire juive: Le 17 TAMMOUZ et le 9 AV. En effet, nos ancêtres ont subi 5 punitions le 17 Tammouz et 5 autres le 9 Av:

Le 17 Tammouz:

1. les premières tables de Loi ont été brisées par Moshé, lorsque descendu du mont Sinaï, il a vu la faute du veau d'or.

2. A la suite du siège de Jérusalem, les sacrifices quotidiens ont été arrêtés faute d'agneaux.

3. Une brèche a été ouverte dans la muraille qui protégeait Jérusalem par laquelle se sont engouffrés les ennemis des juifs qui ont détruit le premier comme le deuxième Temple.

4. Apostémus a brûlé la Torah.

5. Une idole a été placée dans le sanctuaire divin.

 

Le 9 AV:

  1. La génération sortie d'Egypte s'étant lamentée après le retour des explorateurs de la Terre Sainte a été condamnée à ne pas pénétrer en Terre Promise. "Vous vous êtes lamentés sans raison ; Je vais vous donner des raisons de vous lamenter, vous et vos générations à venir.

  2. Le premier Temple a été détruit en l'an 3338 (422 ans avant l'ère vulgaire)

  3. Le deuxième Temple a été détruit en l'an 3828 (68 ans avant l'ère vulgaire).

  4. Prise par l'ennemi de la grande ville BETAR.

  5. L'empereur Adrien a labouré Jérusalem, réalisant le verset: Sion sera labourée comme un champ et Jérusalem deviendra un monceau de ruines.

Les plus grands malheurs sont en rapport avec les destructions du premier et du deuxième Temple qui s'est produite durant cette période néfaste de l'année.

Pour quelle raison le premier Temple a-t-il été détruit? A cause de trois péchés qu'Israel a commis en ce temps là: L'IDOLATRIE - LA DEBAUCHE - LE CRIME.

Et pourquoi le deuxième Temple a-t-il été détruit? Alors qu'Israel pratiquait la Torah , les commandements divins et les bonnes œuvres? Parce qu'il y avait la HAINE GRATRUITE. On peut en déduire qu'elle est équivalente à l'idolâtrie, la débauche et le crime réunis.

Sommes nous affranchis de toute haine gratuite?

Est ce que nous nous gardons de la colère, des disputes, de la médisance et de tout ce qui peut retarder la délivrance?

Il faut augmenter la solidarité et la fraternité entre nous pour mériter la reconstruction du Temple de nos jours!

Flavius Joseph raconte dans son livre "la guerre des juifs" la période qui a précédé la destruction du second Temple. Le Talmud dénonce cette catastrophe comme le résultat de la "haine gratuite".

C'est à cause de Kamtsa et de Bar Kamtsa que JERUSALEM fut détruite.

* C'est Flavius Josephe qui raconte dans son livre la "guerre des juifs" la période qui a précédé la destruction du second Temple. Le Talmud dénonce cette catastrophe comme le résultat de la "haine gratuite".

* C'est à cause de Kamtsa et de Bar Kamtsa que Jerusalem fut détruite.Un homme avait pour ami un nommé Kamtsa et pour ennemi un nommé bar Kamtsa. Il envoya son serviteur inviter Kamtsa, mais le serviteur se trompa et revint avec bar Kamtsa. Lorsque l'homme trouva son ennemi assis à sa table il ne put se contenir: Que fais-tu ici - va-t-en! Je payerais ce que j'ai mangé - non! - fut la réponse. Je payerais tout ce que t'a coûté le banquet - Non! Fut la réponse. Puisque les rabbins qui étaient présents n'ont pas protesté contre l'affront que l'on m'a fait je vais les dénoncer aux romains.

* En réalité, cette histoire n'est qu'un détonateur; Car, ce sont toutes les relations sociales, la haine gratuite, qui régnait à Jérusalem qui est en cause.

* Néron fut envoyé à Jérusalem pour la détruire. Il envoya des flèches dans toutes les directions; les flèches atteignaient toutes Jérusalem. Néron pensa: Le Saint Béni Soit-Il veut détruire son Temple et m'en faire porter la responsabilité. Il avait compris qu'il ne serait qu'un instrument. Il alla se convertir; c'est de lui que descend Rabbi Meir.

C'est à cause d'un coq? Et d'une poule que le mont royal fut détruit (guittin). De même c'est à "cause" d'un bois d'une litière, que la ville de BETAR fut détruite?

On assiste à une lutte entre les partisans de la PAIX à tout prix qui essayent de contrecarrer les révolutionnaires. On baigne alors dans une effervescence apocalyptique.

Eleazar, fils de Chimon, regroupe les partisans qui prennent le nom de Zélotes. Des petits succès militaires sont la cause d'une ivresse qui mènera à la catastrophe.

* Josephe, qui au début ne voulait pas être mêlé à cet affrontement, se laisse gagner par l'exaltation et à 29 ans devient le général qui organise la défense de la Galilée.

Mais l'armée romaine finit par entrer à Jotapata et fait un massacre. Josephe se rend, il trahit la cause, mais deviendra un historien précis et fiable.

* Gamala résiste 7 ans. Gischala tombe, son chef Jean de gischala s'enfuit et arrive à Jerusalem. Il corrompt la jeunesse et les pousse à la guerre. Tandis que les gens sensés pleurent déjà sur la cité, comme si elle était détruite.

* Jean de Gischala , allié aux zélotes fait régner la terreur. Les habitants de Jerusalem font entrer le tyran Chimon Bar Gioras pour. . . .les débarrasser

Du tyran Jean et de ses zélotes. Chimon attaque Jean dans le Temple et subit de lourdes pertes. Un cauchemar. Le prêtre Hanania déclare les yeux remplis de larmes: Ah comme il aurait été plus doux pour moi de mourir que de voir la maison de D' pleine d'abominations; ses emplacements sacrés, devenir trop étroits pour contenir la foule.

* Jean et Chimon incendient les stocks de vivre dans la ville pour obliger la population à bien combattre.

Il faut nous arrêter sur un personnage très important dans le judaïsme: C'est YOHANAN BEN ZAKAÏ. Lui aussi est de l'avis de se rendre aux romains. La démence des factieux augmente avec la famine. Les femmes arrachaient la nourriture de la bouche de leur mari; des fils celle de leur père; les vieillards qui ne voulaient pas lâcher la nourriture étaient rossés de coups.

Des prodiges annonçaient la dévastation à venir. Un astre en forme de sabre se tint au dessus de la ville, lorsqu'une comète persista à briller pendant un an. A Pessah 66 une lumière intense brilla autour de l'Autel; on se serait cru en plein jour; pour les ignorants c'était un bon présage. La porte de la cour intérieure qui était en bronze et tout à fait massique, que 20 hommes fermaient à peine tous les soirs; on s'aperçut la nuit qu'elle s'était ouverte toute seule. Les gardiens du Temple coururent la refermer, une nouvelle fois ce prodige se répéta ; ce qui parut excellent pour les profanes.

Rabbi Yohanan Ben Zakaï disait alors: Temple, Temple, pourquoi donner l'alarme toi-même? Je sais que tu seras détruit. . . .

Sous l'anecdote de kamtsa, qui était sensée de donner. . . . .la cause de la destruction du Temple, se cache la donnée fondamentale: Le châtiment divin à l'avance, réalisation de l'exécution de la sentence.

Rabbi Yohanan se fit enfermer dans un cercueil et porté par ses proches disciples qui feignaient de sortir enterrer leur maître. Une fois à l'extérieur, il se présenta au chef des assiégeants vespasien à qui il prédit qu'il accèderait à l'empire. La prédiction ne tarda pas à se réaliser.

En récompense, Yohanane obtint de fonder Yavné où se perpétuerait l'enseignement de la doctrine pharisienne. En attendant la reconstruction du Temple et de la venue lointaine du Messie, il faut s'organiser, créer des substituts qui forment un cadre de vie du judaïsme.

Les partisans de la guerre se livrent au brigandage; ils arrêtent les notables et les font assassiner. Ils s'arrogent le droit de nommer les prêtres.

La démence des factieux augmente avec la famine. Les femmes arrachaient la nourriture de la bouche de leur maris. Des vieillards qui ne voulaient pas lâcher la nourriture étaient rossés de coups. Il n'y avait de pitié ni pour les cheveux blancs ni pour les bébés. Les romains mirent le feu au Temple; pendant que le Sanctuaire brûlait, les romains abattaient indistinctement : enfants, laïcs, vieillards, Prêtres.

Des prodiges annonçaient la dévastation à venir : un astre en forme de sabre se tint au dessus de la ville, lorsqu'une comète persista à briller pendant un an. A Pessah 66 une lumière intense brilla autour de l'Autel que l'on se serait cru en plein jour. Les portes du Temple s'ouvraient toutes seules. Les ignorants interprétaient ces phénomènes comme de bons présages……

 

* Flavius Josephe raconte dans son livre "La guerre des juifs" la période qui a précédé la destruction du second Temple. Le Talmud dénonce cette catastrophe comme le résultat de la "haine gratuite".

Les trois courants religieux de l'époque étaient: Les Pharisiens, les Saducéens et les Esséniens.

Les Pharisiens: Auxquels Josephe accorde la priorité. Ils ont la réputation d'être d'un abord facile et affable. Rechercher la paix, aimer les créatures et les rapprocher de la Thora. Telle est leur devise.

Ils croient en l'immortalité de l'âme, associent récompense et châtiment pendant la vie ou après la mort.

* Les Sadducéens: Croyants stricts liés aux écrits saints, ne croient pas en la résurrection, d'une humeur farouche, même entre eux.

* Les Esséniens: Ils constituent une communauté d'ascètes très solidaires et parfaitement organisés; pureté des mœurs (à la limite misogyne) méprisent les richesses, les nouveaux membres doivent abandonner leur bien au profit de la communauté.

Seuls les Pharisiens survivront à la catastrophe.

C'est avec la venue du MACHIAH et la reconstruction du Temple que ces jours de tristesse se transformeront en jours de joie comme il est écrit dans ZAKHARIA:

….Le jeûne du 4° mois et le jeûne du 5° mois le jeûne du 7° et du 10° mois seront changés pour la maison de Juda en joie et en allégresse et en fêtes solennelles. A condition que vous chérissiez la vérité et la paix!.

Ruben Corcos

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant