Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

L'IRAN, Ahmadinejad

Envoyé par clementine 
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
22 avril 2009, 12:42
L'Iran et Israël prêts à en découdre!!!!!
A la veille de la Conférence de l'ONU sur le racisme qui s'est tenue à Genève, où le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a qualifié Israël de régime cruel et raciste, provoquant ainsi un scandale international, le Times britannique avait révélé que les forces aériennes israéliennes étaient prêtes à frapper l'Iran et que des avions israéliens étaient prêts à décoller à tout moment pour effectuer des bombardements massifs contre les sites nucléaires de la République Islamique. Ils attendent simplement que l'ordre leur en soit donné.

Il convient d'ajouter, à cette information du journal britannique, selon lesquelles le premier ministre Benjamin Nétanyahou a rencontré à trois reprises, la semaine dernière, le ministre de la Défense, le chef d'Etat-major général et d'autres responsables militaires israéliens.

Le premier ministre, qui assume également les fonctions de commandant en chef, aurait reçu un rapport détaillé sur la préparation d'une frappe contre les ouvrages militaires de l'Iran. Il aurait été "agréablement étonné" d'apprendre que cette "préparation" était bien avancée.!!!

IL NE FAUT PAS COMPTER LES MOTS !! IL FAUT LES PESER !! salomon/LES ROIS
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
25 avril 2009, 12:34
Article très intéressant du Haaretz:

Pense-bête avant d’attaquer l’Iran

Afin d’avoir les mains libres pour détruire les installations nucléaires iraniennes, le Premier ministre israélien devrait d’abord accepter la formation d’un Etat palestinien.

23.04.2009 | Yossi Melman | Ha'Aretz

Si j’étais le conseiller à la Sécurité nationale du Premier ministre Nétanyahou, je lui recommanderais d’attaquer l’Iran. Pas forcément tout de suite. Bien que l’Iran vienne de franchir le “seuil technologique” et dispose désormais du savoir-faire, de l’équipement et des matières premières nécessaires pour produire une arme nucléaire, il lui faut encore au moins un an et peut-être même jusqu’à trois ans avant d’être prêt. De même, Israël devrait encore attendre, afin de ne pas contrecarrer la stratégie diplomatique privilégiée par le président Barack Obama, une stratégie vouée à l’échec.

Les questions décisives pour ­attaquer ou non l’Iran sont au nombre de cinq.
1) La possession de l’arme nucléaire par l’Iran constitue-t-elle une menace pour l’existence d’Israël ?
2) Israël dispose-t-il des capacités opérationnelles et de renseignements suffisantes pour frapper des installations nucléaires iraniennes ?
3) Quels dégâts une riposte iranienne infligerait-elle à Israël ?
4) Une attaque israélienne risque-t-elle de nuire aux intérêts américains ?
5) Comment le monde arabe réagirait-il à des frappes israéliennes ?

En tant que conseiller militaire, voici ce que je répondrais :
1) Il n’est pas sûr que la possession de l’arme nucléaire par l’Iran représente une réelle menace existentielle pour Israël, tandis que les Etats du Golfe et l’Egypte ont plus de raisons qu’Israël d’avoir peur. En outre, les ayatollahs savent qu’un recours à l’arme nucléaire n’entraînerait pas seulement l’anéantissement du pays attaqué, mais signifierait également la ruine de leur régime et la disparition de millions d’Iraniens. Pour autant, Israël est en droit d’avoir du mal à parier sur la rationalité des dirigeants iraniens.
2) Israël dispose du potentiel militaire nécessaire pour endommager sérieusement le programme nucléaire iranien et frapper ses centres de production. Une attaque israélienne retarderait de plusieurs années l’exécution de ce programme, à défaut de l’annihiler.
3) L’Iran dispose de 100 missiles capables d’atteindre Israël, et il peut à tout instant réactiver le Hezbollah et ses réseaux terroristes disséminés aux quatre coins de la planète. Mais, malgré ses progrès technologiques, l’Iran reste un pays arriéré qui ploie sous les problèmes. Bref, l’Iran n’est qu’un tigre de papier.
4) Une attaque non coordonnée avec Washington ne pourrait que provoquer une rupture avec les Etats-Unis et conduire à l’imposition de sanctions sévères contre Israël.
5) Le monde arabo-musulman ne pourrait que condamner Israël.

Bref, si l’on pèse le pour et le contre, attaquer l’Iran semble a priori un pari bien trop risqué pour les dirigeants israéliens, une opinion que partagent les chefs de file de l’administration Obama. Pourtant, une voix discordante s’est élevée au milieu de ce beau concert. Le politologue américain David Samuels vient de publier sur le site Internet du magazine Slate un article intitulé “Pourquoi Israël va bombarder l’Iran”. Pour lui, les arguments en faveur d’une attaque israélienne ne manquent pas : le statut particulier d’Israël aux Etats-Unis ne repose pas seulement sur des valeurs communes, l’attachement chrétien à la Terre sainte ou la mémoire de la Shoah, mais surtout sur le fait d’Israël soit perçu comme le seul gendarme à se battre contre les bandits de cet “Ouest sauvage” qu’est le Moyen-Orient.

Certes, admet David Samuels, cette perception a été écornée par les échecs militaires d’Israël face au Hezbollah [été 2006] et au Hamas [décembre 2008], tandis que l’Iran poursuit sa quête d’hégémonie sur le Moyen-Orient. De même, poursuit Samuels, même si une attaque israélienne pouvait servir les intérêts américains, l’administration Obama serait néanmoins obligée de faire comme si ces intérêts en avaient pâti. Un monde arabo-musulman furieux soupçonnerait toujours Washington d’avoir secrètement donné le feu vert à Israël. Pour calmer le monde arabo-musulman, les Etats-Unis devraient alors contraindre Israël à se retirer des Territoires [occupés] et à y permettre l’établissement d’un Etat palestinien. Dès lors, un bon conseiller israélien à la Sécurité nationale devrait dire à Nétanyahou de ne pas attendre d’être forcé de faire quelque chose dont il ne veut pas. Une attaque contre l’Iran ouvrira une fenêtre d’opportunité, non seulement en éliminant une menace nucléaire, mais aussi en rétablissant Israël dans sa position de superpuissance régionale et de pays imprévisible qui ne recule devant rien. Certes, même si une attaque israélienne sert les intérêts objectifs des Etats-Unis, de l’Occident et du monde arabe, peu d’entre eux le reconnaîtront et préféreront nous mettre au ban. En d’autres termes, nous contenter d’une attaque israélienne, même couronnée de succès, ne peut que nuire à nos intérêts nationaux.

Dès lors, le gouvernement israélien ferait bien de réaliser préalablement une percée historique en acceptant la création d’un Etat palestinien indépendant. Non seulement les Etats-Unis et les Etats arabes sunnites accepteront alors une attaque contre leur ennemi chiite, mais ils l’applaudiront, rendant ainsi possible la conclusion d’accords de paix avec tous les Etats arabes.
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
10 mai 2009, 11:38
BARAK OBAMA A DONNE LE FEU VERT A ISRAEL POUR ATTAQUE L'IRAN !!!
LE DESTIN D'ISRAEL VA SE JOUER DANS LES SEMAINES A VENIR !!!!INUTILE DE VOUS DIRE QUE LE MOYEN ORIENT VA S'EMBRASER ET QUE NOUS AURONT A FAIRE FACE SUR 4 FRONTS !!!!ça va chauffer mes amis !!!!

HAÏ AM ISRAEL HAÏ !!

IL NE FAUT PAS COMPTER LES MOTS !! IL FAUT LES PESER !! salomon/LES ROIS
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
23 mai 2009, 13:42
L’Iran nargue l’Occident: comment réagir ?
[Vendredi 05/22/2009 11:25]


L’Iran continue à narguer l’Occident, et Israël plus particulièrement, en développant son armement non conventionnel et en effectuant de nouveaux essais qui semblent assez concluants quant à son potentiel militaire. Cette semaine, les forces iraniennes ont procédé, apparemment avec succès, au lancement expérimental de leur missile balistique SAJIL-2 qui devrait susciter l’inquiétude, étant donné qu’il a une portée de plus de 2000 kilomètres et pourrait prendre notamment Israël pour cible.

Toutefois, on précise en Israël que cet essai n’a rien de surprenant et ne fait que confirmer les constatations faites en novembre dernier, lors d’un lancement similaire. Et on souligne également que les forces de sécurité israéliennes sont dotées d’un système de protection efficace, le Hetz 2, qui devrait lui permettre de parer à toute attaque de ce genre.

Mais reste toujours la question de savoir s’il faut lancer une attaque préventive contre l’Iran pour l’empêcher de développer davantage encore son arme nucléaire. Pour cela, les autorités israéliennes disposent à présent d’un document précieux, élaboré par deux chercheurs, Abdullah Toukan et Anthony Cordesman, du Centre d’Etudes stratégiques et internationales de Washington. Dans le rapport qu’ils ont préparé, dont parle le quotidien Haaretz, ils envisagent tous les scénarios possibles d’une attaque contre l’Iran, comprenant les risques d’une telle offensive et envisageant les chances de succès d’une opération de cette envergure.

Le document, qui compte pas moins de 114 pages, examine les capacités militaires d’Israël et le potentiel nucléaire tant d’Israël que de l’Iran. Dans ses conclusions, il indique qu’il est fort possible qu’Israël lance une attaque contre les sites nucléaires iraniens tout en précisant qu’une telle intervention comporte des risques sérieux et qu’il n’est pas certain qu’elle réussisse.
Le ministre de la Défense Ehoud Barak a évoqué la question jeudi soir lors d’une tournée au quartier général de l’armée de l’Air. Il a déclaré que le tir expérimental effectué cette semaine par les forces iraniennes prouvait, une fois de plus, qu’il fallait envisager de nouveaux moyens de faire face à une telle menace.

Aux Etats-Unis, l’amiral Mike Mullen, chef de l’état-major interarmées américain, a estimé jeudi que si l’Iran se dotait de l’arme nucléaire, les retombées pourraient être dramatiques pour la région et pour le monde entier. Il a ajouté que les grandes puissances devaient agir ensemble pour éviter cette catastrophe.

L’amiral Mullen a fait ces déclarations lors d’un débat au sein de la commission des Affaires étrangères du Sénat américain, en réaction aux nouvelles fanfaronnades d’Ahmadinejad après le lancement du missile. Selon les experts, le SAJIL-2 pourrait toucher Israël ainsi que les bases militaires des Etats-Unis dans le Golfe persique.

L’amiral Mullen a rappelé que “le nucléaire iranien entraînerait une course aux armements nucléaires”. Et de préciser: “D’autres pays de la région vont se sentir menacés et voudront à leur tour développer les mêmes armes ou s’en équiper. Les conséquences risquent d’être catastrophiques”.

Toutefois, malgré ces constatations, Mullen n’a pas proposé que les Etats-Unis lancent une action militaire pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire. Il a en revanche appuyé la politique du président Obama qui estime qu’il faut avant tout tenter de convaincre l’Iran, par des moyens diplomatiques, de cesser le développement de son programme nucléaire!!!!!!

IL NE FAUT PAS COMPTER LES MOTS !! IL FAUT LES PESER !! salomon/LES ROIS
Pièces jointes:
l\'iran nucleair.jpg
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
24 mai 2009, 09:58
Reza Pahlavi: "Ne bombardez pas mon pays"
Propos recueillis par Claude ASKOLOVITCH
Pahlavi, fils du dernier shah d'Iran, adjure Israël et l'Occident de ne pas faire la guerre. Et espère une révolte populaire contre les mollahs. Face au régime, il brandit les valeurs démocratiques occidentales, au nom d'une si vieille idée de la Perse. Au moment où commence la campagne présidentielle iranienne, le roi sans terre parle au JDD.



Le fils du dernier shah d'Iran est très inquiet pour son pays. (GIlles Bassignac/JDD)
Sur le même sujet
Iran: Et les candidats sont...

Annonces Google
Exclusif : Pal Sarkozy
Le père de Nicolas Sarkozy
se livre et vous raconte

www.omegatv.tv/video/pal-sarkozyFemmes Russes
Rencontrez Des Femmes Russes
À La Recherche De L'Âme Sœur

www.RussianEuro.comQu'attendez-vous des élections iraniennes?
Rien. Il n'y a rien à en attendre. Commencer même à supputer les chances de tel ou tel, jouer à différencier Ahmadinejad de ses concurrents, c'est tomber dans le piège des mollahs. Une mafia dirige mon pays, elle met en scène des élections pour distraire la communauté internationale ou pour quelque raison qui lui appartient. Cela ne peut concerner aucun démocrate. Les Iraniens vivent déjà en dehors de ce système. Certains sont en exil, hors du pays, comme moi, d'autres sont en exil à l'intérieur même de l'Iran. Ils subissent le régime, ils n'en sont pas.

Mais ils votent pourtant?
Beaucoup sont contraints de voter. C'est par la seule peur que le régime tient. Il y a des gens arrêtés, des gens torturés, des religieux même qui sont persécutés. Quiconque s'exprime contre la théocratie est menacé. Les candidats à la présidentielle sont passés par un filtre. Ils sont les marionnettes d'un système qui veut se perpétuer. Si vous n'admettez pas cela, vous passez à côté de la vérité. Cela fait longtemps que le régime a perdu le peuple iranien. Son populisme, sa montée aux extrêmes, ses rodomontades militaires ne sont plus à usage interne. Le pouvoir pense s'adresser aux masses arabo-musulmanes, à ce qu'il croit être la "rue arabe": un régime qui a perdu son peuple prétend devenir le glaive d'une revanche musulmane, la revanche des Syriens, des Palestiniens!

Mais, en attendant, cela fait une différence si un radical passe, qui menace l'Occident et veut la bombe atomique, ou un modéré avec lequel on peut composer...
Quelle différence? Vous avez voulu y croire sous Khatami. Soyons sérieux, quelles réformes cela a-t-il donné? Et après Khatami est venu Ahmadinejad. C'est une logique du régime. Si vous cherchez l'apaisement, vous récolterez la guerre et vous retarderez sa chute.
Donc, il faut être dur avec votre pays?
Il faut être ferme envers ce régime. Et il faut parler avec le peuple, ce qui lui donnera plus d'espoir et de courage.

"Nous voulons être libérés, pas tués!"

Obama n'est pas assez ferme?
Le président Obama a eu raison d'envoyer un message de nouvel an directement à la population iranienne, mais je ne comprends pas qu'il y ait associé le régime. Cela veut dire qu'il ne dissocie pas le peuple iranien du régime islamique. De même, il n'avait pas besoin de saluer comme une preuve de "l'humanité" du pouvoir la libération de la journaliste Roxana Saberi. Je ne dis pas qu'il faut rompre le dialogue avec le régime iranien - je sais les impératifs de la diplomatie... -, mais il faut aussi ouvrir un dialogue avec les forces démocratiques opposées à ce régime. L'Occident ne doit jamais céder sur les principes, ne doit jamais faire croire qu'il peut accorder la moindre légitimité à la mal nommée République islamique. Un Etat totalitaire ne se reconnaît pas ; il est une réalité transitoire, dont on doit souhaiter et hâter la fin.

Vous ne soutenez pas une intervention militaire contre l'Iran?
Jamais! Nous voulons être libérés, pas tués! Si l'Iran était attaqué, ça conforterait le régime. Vous nous perdriez, vous me perdriez. Quand l'Irak a envahi l'Iran, j'étais en exil. J'ai proposé, publiquement, de prendre ma place, comme pilote d'avion, pour défendre mon pays.

Si Israël bombardait l'Iran, iriez-vous vous battre contre Netanyahou?
Je dis une chose maintenant à M. Netanyahou et au peuple d'Israël : vous savez ce que l'Iran a été pour le peuple juif. C'est Cyrus qui libéra le peuple juif après la conquête de Babylone et qui permit la reconstruction du Temple. Quand la nuit nazie tombait sur l'Europe, l'Iran accueillait des familles juives de Pologne. Nous étions le seul pays de la région à agir ainsi. Et maintenant, ceux-là mêmes qui ont été nos amis nous bombarderaient?

Mais si Israël et, au-delà, l'Occident sont menacés par l'Iran...
Je comprends toutes les inquiétudes. Mais je vous demande de faire de la politique. Allez au coeur de la question: ce régime doit disparaître. Cessez de diaboliser notre peuple ou notre religion! L'Iran, ce n'est pas ce régime. Le chiisme, ce n'est pas ce régime. L'islam, ce n'est pas ce régime. L'Iran est asservi par un régime totalitaire. Ce totalitarisme persécute notre peuple et menace l'humanité. Il doit être renversé. Un Iran démocratique ne sera plus une menace pour personne.

Comment y arriver?
En faisant confiance au peuple iranien. Nous renverserons ce régime par une révolution. Ce changement sera le moins violent possible. Il viendra de la désobéissance civile. Le sacrifice est pour nous. Nous voulons seulement que vous nous aidiez. Le régime est bien moins stable que vous ne le pensez. L'économie va mal. L'oppression politique et sociale provoquera la révolte populaire. A un moment, les pasdarans lâcheront le régime. Alors il s'effritera, comme dans les pays de l'Est.

IL NE FAUT PAS COMPTER LES MOTS !! IL FAUT LES PESER !! salomon/LES ROIS
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
24 mai 2009, 13:30
l'Iran se rapproche de son objectif!!!!!
Le chef d'état-major interarmées américain, l'amiral Michael Mullen, a estimé que la République islamique allait bientôt se doter de l'arme nucléaire militaire,mettant toutefois en garde contre les conséquences incertaines d'éventuelles offensives militaires contre les conséquences incertaines d'éventuelles offensives militaires contre ce pays.

pas de probleme monsieur mullen !!israel va mettre en orbite ce pays pour pas mal d'annee !!!

IL NE FAUT PAS COMPTER LES MOTS !! IL FAUT LES PESER !! salomon/LES ROIS
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
08 juin 2009, 02:44
La Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a assuré dimanche 7 juin que les Etats-Unis demeuraient solidaires d’Israël dans l’hypothèse d’une attaque iranienne contre l’Etat hébreu, promettant alors des ripostes américaines.

« Il n’y a peut-être pas d’alliance aussi formelle qu’avec l’Otan, mais je pense qu’il ne fait aucun doute pour chacun que si Israël devait subir une attaque nucléaire iranienne, il y aurait des représailles », a-t-elle déclaré.

La cheffe de la diplomatie américaine répondait dans une interview de la politique américaine de main tendue à l’Iran quant aux négociations sur son programme nucléaire controversé.

« Nous comprenons le droit légitime des nations d’accéder à l’énergie nucléaire pacifique », a-t-elle expliqué, ajoutant « Il y a des moyens de concilier cela de façon à ne pas mener à l’arme nucléaire ».

IL NE FAUT PAS COMPTER LES MOTS !! IL FAUT LES PESER !! salomon/LES ROIS
Pièces jointes:
i90_hilary_clinton.jpg
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
12 juin 2009, 12:04
Hum... Les néo conservateur de ce forum qui adorait leur ancien meilleur ennemi vont être très triste.

MOussavi aurait été élu avec 65% des voix dès le premier tour!

GROSSE baff sur ahmaninedjad!
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
12 juin 2009, 13:34
Rali
Ne sois pas si pressé de valider tes inepties
obsessionnelles contre tes contradicteurs avant de corriger tes fautes de syntaxe.
Prends ton temps ou tais-toi ce qui est préférable.
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
12 juin 2009, 13:57
ynet donne ahamnidijad gagnant avec 69 % des voix. a 23 heures 20.
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
12 juin 2009, 18:42
Terrible... qu'il l'emporte!
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
12 juin 2009, 19:45
Ahmadi nidjan serait vainqueur avec 65% des voix(y.net)
Au moins on sait a qui on a a faire.
Chez nous on dit:"ma ybaa la stal oila ydo" hahaha...
Une photo de bon matin,je sais c'est pas tres esthetique,mais c'est ce qu'il y a sur Y.net .sad smiley
Pièces jointes:
AJS05_wm.jpg
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
13 juin 2009, 10:02
A TEHERAN TOUT LE MONDE N'EST PAS D'ACCORD AVEC LES RESULTATS DES DERNIERES ELECTIONS.
Y.NET CE SOIR.
Pièces jointes:
_OLM005_wm.jpg
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
13 juin 2009, 10:04
ENCORE UNE.
Pièces jointes:
ABC111_wm.jpg
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
13 juin 2009, 10:07
A MES YEUX,C'EST LA PIRE.
Pièces jointes:
afp2_wh.jpg
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
13 juin 2009, 11:18
voila comment on perçoit les iraniens !!! quand on a affaire a un tyran ! 30% SONT A PLAINDRE !!
C'est sans veritable surprise que le president Mahmoud Ahmedunejad a ete reelu a son poste. Apres 89% des votes verifies, il s'avererait qu'il aurait rafle pres de 80% des voix.

En Israel, paradoxalement, on se felicite de ce resultat. Au moins, avec cet individu, il n'y a pas de surprise en vue. Il fait de la menace nucleaire iranienne un sujet ouvertement debattu.
On sait a quoi s'en tenir avec cet energuméne.
Ce score est énorme et prouve s'il le fallait encore qu'ils sont bien les nazislamistes que nous pensions qu'ils sont.
C'est une bonne claque à Obama ; nous verrons jusqu'à quel point cet individu peut encore descendre son pantalon.

IL NE FAUT PAS COMPTER LES MOTS !! IL FAUT LES PESER !! salomon/LES ROIS
Pièces jointes:
mougeon.jpg
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
13 juin 2009, 13:58
il faut comprendre que ces elections etaient en fait une farce. Les resultats etaient deja connus avant que le scrutin n'eut lieu. Le veritable pouvoir n'est pas dans les mains du president, mais dans celle de l'ayatollah Hamenai.

Les autorites iraniennes avaient interet a montrer qu'il y avait un debat, des manifestations publiques!!!!!!, on a fait croire a un puissant mouvement de reformes, bref, on a donne a la jeunesse et aux intellectuels le moment de lacher de la vapeur, quitte en meme temps a reperer les meneurs qui seront ensuite arretes et pendus!!!!!!
Le Chah était quand même quelqu'un de pragmatique, qui voulait emmener son pays vers la modernité, mais il a été trop vite.
Quand aux iraniens ils marchent sur le pétrole et vivent comme des clochards. Ils sont dans l'incapacité d'exploiter eux même leurs richesses,!!! J'ai peur aussi pour la communauté juive.

IL NE FAUT PAS COMPTER LES MOTS !! IL FAUT LES PESER !! salomon/LES ROIS
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
14 juin 2009, 15:55
En Occident, "on inclut les voleurs, les homosexuels et autre personnes impures dans l'électorat pour gagner quelques voix (…) Les élections en Iran sont les plus propres" (Mahmoud Ahmadinejad, devant des milliers d'Iraniens venu le soutenir au lendemain de sa réélection)


Une phrase qui va faire plaisir a certains...
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
14 juin 2009, 16:31
Je comprends pas encore ces desseins pour faire autant de provoc' !! Il faut être très très con sinon ...
Pauvres iraniens ...
Re: L'IRAN, Ahmadinejad
15 juin 2009, 12:45
bonjour....Depuis le dédain au non irlandais a Lisbonne, été 2008, sous prétexte que l’Irlande a le plus profité de l Europe et que sa population est dérisoire en chiffre devant celle de l ensemble de l Europe, et que ...

Aujourd’hui, au tour de l Iran, sous prétexte que cela n’arrange personne que ahmadinejad soit réélu, et que ce suffrage majoritaire 63% si c’est pas truque, est insensé, et que de toute façon l’Iran est une république islamique, et que l islam est incompatible avec la démocratie, et que ahmadinejad ne voulait pas arrêter son programme d enrichissement d uranium, et que .......

JE commence a m'interroger sérieusement sur la démocratie.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved