Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC

Envoyé par ETTEDGUI ALBERT 
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
31 janvier 2009, 12:42
L'histoire du zoo(municipal?) de Meknès avec des panthères de l'Atlas en cage a été évoquée par Alain76...sa situation géographique a été indiquée...
Voici un article d'Al Bayane signé par Monsieur Mohammed BEKRAOUI...on y parle entr'autre du domaine de TOULAL d'Emile PAGNON...la présence d'un "zoo" est mentionnée...
Pièces jointes:
Numeriser0011.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
31 janvier 2009, 20:44
Mille regrets Monsieur Cigalou, sur le ton de mise en demeure, vous incriminez une coalition qui n’a pas lieu d’être, Est-il si aberrant que nous puissions parler de lieux, de gens, d’évènements, de tranches de vie similaires ; en ayant fréquenté une même bourgade nous en connaissons des anecdotes, si vous n’en étiez pas, qui pouvons-nous ?
En rejoignant une discussion entamée entre nous, que vous vous soyez mis hors-sujet avec la disparition des espèces, en prenant contrepied sur la chasse en général, n’explique pas votre complet décalage, ni votre propos actuel puisque, à l’instar de ce que vous essayer de prôner longuement à présent : sur le recueil de l’Histoire de « notre pays », nous relations des faits tangibles, connus de nous, et précisément sur les panthères de la région d’Ifrane.
Primo si ça vous intéresse c’est bien parce qu’on est là pour le raconter. Secundo si l’histoire du lion ne vous plaît, tant pis, fort dommage que vous n’ayez pas été là, vous l’auriez certainement certifiée conforme – Tertio, que les chercheurs es-fora cherchent mais ne nous soulignent pas ce qui doit être pris pour argent comptant ( ou pas contents d’ailleurs.)

Vous devez intégrer également, qu’issus de nationalités, cultures et milieux divers nous n’avons pas les mêmes façons de nous exprimer. Une tournure de phrase familière n’est pas un nécessaire manque de courtoisie il n’y a donc pas lieu d’avoir des susceptibilités exacerbées. Sur un forum les discussions se développent au gré des intervenants et de leurs mentalités forcément différentes. Vous arguez doctement de votre rôle, des vues des « administrateurs » et des « équipes dirigeantes » en faveur de l’HISTOIRE – pensez avant tout qu’elle est surtout la nôtre avant de la réécrire à façon (s) dans des livres et que naissent tous les jours des révisionnistes de tous bords - Eclairez-nous, auriez-vous, été proclamé par ces dirigeants directeur de thèse vous laissant exclusivement à vous, le choix et l’orientation de ce que nous devons dire et de quelle manière, vous plaisantez ? Auquel cas bravo l’artiste pour un peu on aurait cru. smiling smiley Ok, alors ça y est maintenant, c’est bon on a gagné de nous lâcher les baskets ?smiling smiley Sérieux, on a tous légèrement passé l’âge du sermon censorial … qu’il nous reste au moins le plaisir du partage et de la convivialité pour ce qui reste à jamais nos racines à tous certes, mais celles de chacun en particulier.

Pour ma part je n’y ai vu en page d’accueil que les objectifs au paragraphe souligné en rouge ci-dessous. L’invite est claire, sans ambigüité pas de quoi en faire un pataquès.
]
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 02:57
Ce qui a de bien avec Maurine c'est qu'on est jamais surpris...
je suis allé à l'essentiel de ce long texte coloré...
il suffit de chouffer le smileysmiling smiley...tout est résumé dans "on a gagné à nous lâcher les baskets"...
C'est exactement la réaction que j'attendais...le groupe ,le clan n'accepte pas la discussion...pas question de discuter avec des intervenants non adoubés par le clan et qui ne partagent pas leur point de vue...
Désolé il va falloir composer!...le sujet "IFRANE-MOYEN ATLAS NORD DU MAROC" ne vous appartient pas...je trouve trés bien que vous y teniez salon entre amis...viande de chameau par ci sauce par là...mais la discussion peut également porter sur d'autres thêmes qui peuvent aussi intéresser les lecteurs...
Par exemple Maurine a transmis un texte(de 2003) selon lequel des panthères/léopards de l'Atlas marocain seraient encore en liberté dans la nature...j'ai demandé si ces allégations(a priori avancées sans preuve tangible apparente) avait été corroborées depuis 2003...pas de réponse!
Ce serait peut être interessant pour les lecteurs que Maurine,Le Berbere,Mamouchka et tous ceux qui connaissent parfaitement l'Atlas marocain s'engagent dans la discussion lancée par Maurine à travers la transmission de ce texte...
Pour ma part je suis trés sceptique et je rejoins l'avis de Fleurdecrocus , à savoir que la panthère de l'Atlas n'existe plus depuis une cinquantaine d'années...disparition liée aux activités humaines en particulier la chasse...
J'ajoute que le fait que cet article n'évoque pas ce problème de la chasse mais uniquement l'urbanisation le rend,à mes yeux,suspect...mais je me trompe peut être...
Qui a vu,qui a des preuves de vie de la panthère de l'Atlas marocain dans son environnement naturel?

Cordialement à tous
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 04:00
A MONSIEUR cIGALOU

ça suffit!!!!!!
arrêtez vos basses querelles , sachez que je ne fais partie d'aucun "clan"!, je n'ai fait que constater, peut être que d'autres personnes ont la même vision des choses , je n'y puis rien, alors laissez nous avec nos photos ainsi que nos souvenirs de jeunesse.

alain 76
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 04:06
Bonjour Alain 76,
Pour te faire plaisir puisque tu penses être le seul à n'avoir "que du réel,des photos,des souvenirs"...
Je mets en ligne,trés exceptionnellement, deux photographies personnelles prises dans l'Atlas marocain...

Trés cordialement
Pièces jointes:
Numeriser0002.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 04:08
2
Pièces jointes:
Numeriser0001.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 04:13
Pour faire plaisir à Bosco grand pêcheur de carangues malgaches...qui aime les photos...
Voici trois cartes postales anciennes d'Ifrane de ma collection personnelle...
Route de Meknes...
Pièces jointes:
Numeriser0003.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 04:15
IFRANE "Centre ville"
Pièces jointes:
Numeriser0004.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 04:16
IFRANE "La neige au village"
Pièces jointes:
Numeriser0005.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 04:50
Mon Dieu quel bel homme et que de beaux paysages apaisants!!!!!
Merci pour ces photos qui me sont dédiées
alain 76
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 07:09
Pendant que certains chassaient le sanglier et la panthère/léopard de l'Atlas marocain(en voie d'extinction) d'autres pêchaient la truite...
Pièces jointes:
Numeriser0006.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
01 février 2009, 07:14
Cigalou et ses copains préféraient se rendre à la "Cascade des Vierges"...winking smiley
Pièces jointes:
Numeriser0007.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
04 février 2009, 01:10
Vancouver

Un petit panel à travers les années de notre enfance du LION d'Ifrane .

Comme quoi , il a été relooké . 1949 avec à droite : Mme Gaude ( ma mère ) derrière Mr Paul Parra qui avait le magasin " LE DIAPASON " Papa décontracté et Mme Parra . Moi , sur le dos du lion . A gauche des grands amis de mes parents qui vivaient à MOSTAGANEM : Les Bellepaume .
J'oubliais le plus important : Kim mon chien
Pièces jointes:
Famille Gaude Parra.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
04 février 2009, 01:42
MICHLIFEN

DEPART DU PETIT TELESKI
Pièces jointes:
MICHLIFEN DEPART DU PETIT TELESKI.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
04 février 2009, 01:55
LA SOURCE VITELL JADIS
Pièces jointes:
LA SOURCE VITELL JADIS.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
05 février 2009, 13:23
Bonsoir LE BERBERE ,que de bons souvenirs de cette source VITTEL ,on venait tous faire le plein ,des jeunes gens allaient au dessus voir s'ils trouvaient la resurgence ,dans la prairie ce n'était que jeux de ballon ,de boules avec toutes les discussions qui allait avec ,l'odeur des sardines ,des brochettes ,les paellas mijotaient doucement dans des grandes poeles ,les mères surveillez discretement leurs filles ,les pécheurs rouspétaient de tout ce bruit .
Amitiés.
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
06 février 2009, 03:54
AGUELMANE SIDI ALI

Les randonnées,la peche,vous vous rappelez ?
Pièces jointes:
AGUELMANE SIDI ALI.jpg
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
06 février 2009, 05:15
Bonjour,

Une dépêche de la MAP (Ministère de l'Agriculture et de la Pêche) en date du 5 février 2009


SM le Roi préside la signature d'une convention sur le projet d'aménagement hydro-agricole dans la province d'Ifrane.

SM le Roi Mohammed VI a présidé, mercredi à Ifrane, la cérémonie de signature d'une convention relative à la réalisation des travaux d'aménagement hydro-agricole et de points d'eau dans la province d'Ifrane, pour une enveloppe budgétaire de 42 millions de dirhams (MDH).

Cette convention a été signée par MM. Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur, Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Karim Kassi Lahlou, gouverneur de la province d'Ifrane, Boubker Bouchrit, président du Conseil provincial d'Ifrane et Mahdi Fakhim Lamrani, président du Groupement des communes "Attanmiya".

Ce projet vise l'amélioration du niveau de vie des habitants en milieu rural, la rationalisation des eaux d'irrigation et la lutte contre les effets de la sécheresse, l'amélioration du rendement du réseau d'irrigation, la satisfaction des besoins en eau d'irrigation, l'augmentation de la production et de la productivité, et l'intensification et la valorisation de la production végétale.

Le projet porte notamment sur la réalisation des travaux d'aménagement hydro-agricole, la création et l'équipement de 9 points d'eau, la construction de saguia et travaux annexes (85 km), la réhabilitation et la mise à niveau de saguia endommagées (20 km), l'organisation des agriculteurs dans le cadre d'associations des utilisateurs d'eaux à des besoins agricoles ainsi que le renforcement des capacités organisationnelles et de gestion des agriculteurs.

Financé dans le cadre d'un partenariat entre le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime (25,2 MDH), le ministère de l'Intérieur (8 MDH) et le groupement des communes "Attanmiya" et le Conseil provincial d'Ifrane (8,8 MDH), ce projet bénéficiera à huit communes rurales (16 périmètres irrigués) et à quelque 78.000 habitants, dont 12.000 agriculteurs.

Le projet, dont la durée de réalisation est de deux ans, porte sur une superficie de 10.000 ha et permettra aussi d'améliorer les rendements des cultures à hauteur de 147 pc en particulier le blé (7320 ha), les céréales (60 ha), les cultures fourragères (1800 ha), les légumineuses (90 ha) et les plantations d'arbres fruitiers (730 ha).

Il permettra aussi d'améliorer le revenu net à l'hectare qui passera de 14.000 DH à 30.000 DH et générera 210.000 jours/travail durant le délai de réalisation et 550.000 j/t/an à terme.

A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur plusieurs programmes portant sur la réhabilitation de la biodiversité du Val d'Ifrane, la gestion des ressources en eau dans les lacs naturels et Val d'Ifrane, la gestion des ressources en eau pour l'alimentation de Dayet Aoua et du val d'Ifrane ainsi que sur le projet d'aménagement de la station d'élevage de l'écrevisse à pieds rouges à Ras El Ma.

SM le Roi s'est également enquis du diagnostic des ressources en eau dans la zone d'Ifrane et de la biodiversité et de l'état paysager du Val d'Ifrane.

Dans la province, le régime hydrique est caractérisé par l'irrégularité des écoulements (écoulement saisonnier +décembre-juillet+ sur le tronçon Tarmilat-Ain Vittel, écoulement pérenne sur le tronçon Ain Vittel-Zaouiat Sidi Abdesslam, alimenté par la source Zerrouka). Le couvert végétal est marqué par la dédensification des peuplement (sénescence des arbres à longévité courte +peuplier, saule+, surpâturage compromettant la régénération naturelle...) et la dégradation des habitats aquatique et terrestre (réduction des débits et pollution des eaux, perturbation des cycles de vie de la faune par la forte fréquentation touristique).

L'incompatibilité de l'usage actuel avec les impératifs écologiques de la gestion durable a ainsi provoqué la dégradation localisée de la qualité paysagère et de biodiversité du site.

Concernant les ressources en eaux dans la zone d'Ifrane, la baisse des débits des sources est le résultat des effets conjugués de la sécheresse et des pompages et les prélèvements croissants des eaux souterraines sont induits par l'augmentation des superficies irriguées (1200 ha en 1996 et 5.000 ha en 2007). Il faut aussi noter une baisse des précipitations de 18 pc en moyenne avec une fréquence plus élevée de sécheresse depuis 1972.

Pour faire face à ces dysfonctionnements, plusieurs projets et actions sont programmés dans la région d'Ifrane.

D'un coût de 9,3 MDH, le programme de réhabilitation de la biodiversité du Val d'Ifrane (2009-2012) porte sur la régénération à base d'espèces autochtones dans les zones nues ou à faible densité (frêne, if, érable, chêne vert, houx, ronce, aubépine, églantier), la végétalisation à base d'espèces locales du talus au pied du muret de portion longeant la route, la mise en cloche de zones pour la conservation d'espèces remarquables des faune et de flore, la restauration de l'écosystème aquatique de l'oued Tizguit par le déversement d'espèces piscicoles (Ecrevisses, Gambusia, truite fario, truite arc-en-ciel) et l'aménagement du cours d'eau, la création d'une station d'élevage d'écrevisses à pieds rouges à Ras El Ma.

Il concerne aussi l'aménagement d'aires de stationnement et sensibilisation pour la régulation de la fréquentation en vue d'un équilibre entre l'accueil du public et la préservation du site.

Concernant la gestion des ressources en eau pour l'alimentation des lacs naturels et du Val d'Ifrane, les opérations de soutien et de maîtrise des écoulement portent sur la construction d'un petit barrage sur l'oued Tizguit, la construction de systèmes de digues et tranchées pour dévier les écoulements de l'oued Gantra et des Chaabas vers Dayet Hachlef et Dayet Aoua, le transfert par pompage vers le Val d'Ifrane à partir de la source de Zarrouka et le transfert d'eau par dérivation de l'oued Tizguit vers Dayet Aoua via un ouvrage hydraulique.

La gestion des ressources en eau dans la zone d'Ifrane consiste en la réduction de la pression sur les ressources hydriques à travers la délimitation des terrains irrigués existants, l'interdiction de l'extension des périmètres irrigués, la reconversion de l'irrigation gravitaire en irrigation localisée et la délimitation du domaine public hydraulique et création de périmètres de sauvegarde et d'interdiction.

Elle porte aussi sur le développement des ressources en eau alternatives par la réutilisation des eaux usées traitées de la ville d'Ifrane et par l'étude de faisabilité du transfert d'eau du haut Sebou (barrage M'DEZ) pour satisfaire les besoins en eau potable et d'irrigation assurées actuellement par pompage.

Le barrage M'DEZ, dont le volume de la retenue est de 600 Mm3, permettra la protection contre les inondations, la production d'électricité et l'irrigation (durée des travaux 4 ans).

La province d'Ifrane, réputée aussi par ses dayas, lacs et sources et par la prépondérance des eaux souterraines par rapport aux eaux de surface (nappes : 2700 km2), est connue par l'importance du couvert forestier (42 pc), la richesse de la faune terrestre et aquatique (50 pc d'espèces de mammifères et 60 pc d'espèces d'oiseaux du Maroc) et la présence de paysages et de sites naturels remarquables (Val d'Ifrane, cascade de zaouyat Ifrane, gorges de Koubat, site d'Ajabou...).

Le projet d'aménagement de la station d'élevage de l'écrevisse à pieds rouges à Ras El Ma, qui s'ajoute aux autres projets programmés dans la province, vise le développement de cette espèce en voie de disparition au Maroc et la production annuelle de 40.000 estivaux pour le repeuplement des écosystèmes astacicoles.

Il s'agit de la réalisation d'une écloserie de 120 m2 avec 16 bacs d'éclosion, de 16 bassins en terre sur 800 m2, d'un laboratoire sur 60 m2 et d'une unité de stockage sur 90 m2. Le cycle d'élevage en intensif est de 4 ans.

MAP
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
06 février 2009, 05:38
Merci Le berbère pour tous ces renseignements
Amitiés
Re: IFRANE - MOYEN ATLAS NORD DU MAROC
06 février 2009, 23:16
IFRANE SOUS LA NEIGE
Pièces jointes:
IFRANE sous la neige la poste et la grande rue.jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2021 - DAFINA - All Rights Reserved