Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

MEKNES.......... 1

Envoyé par Shanguay 
Re: MEKNES
19 octobre 2007, 14:23
Et voici Fench, les caracteristiques de l'avion.

Historique



Le Piper Warrior PA-28-161


Le Piper Warrior II est le dernier développement d’une série d’avions produite par Piper. Cette série commençait en 1959 lors du premier vol du PA-28 Cherokee. Plusieurs versions du Cherokee équipées de moteurs de 140 HP, 160 HP, 180 HP et 235 HP ont été fabriquées avant que le Warrior I soit produit pour la première fois en 1974.


Le Warrior I combine la cabine allongée du Piper 180, le moteur de 150 HP du Cruiser ainsi qu’une nouvelle aile aux performances améliorées. En 1976, le Warrior a été offert avec un nouveau moteur de 160 HP et une charge utile augmentée pour créer le Warrior II.
Des milliers d’exemplaires furent produit jusqu’en 1989, année de la fermeture de la compagnie Piper.
Depuis, la production a reprise avec le Warrior III construit par la compagnie New Piper.


Il a ete produit durant ces annees que tu as passees a Meknes et les nouveaux modeles ont suivi les annees suivantes.
Pièces jointes:
WarriorMed%20exterior.jpg
Re: MEKNES
19 octobre 2007, 15:22
Bonjour Angèle, comme Renatto te l'as très bien expliqué , le KM10 était un établissement militaire ( ERGM ) situé à 10 kms de Meknès sur la route de Hadj Kaddour.Nous avions un logement à l'intérieur de l'enceinte et je me souviens de son entrée flanquée de chaque côté d'un gros plot en béton où sur chacun d'entre eux trônait un char. Après quelques années, nous nous sommes "rapprochés" de la ville en aménageant au KM7,tout contre la base aérienne. C'est là que mes souvenirs d'enfant sont les plus marqués dans ma mémoire car j'y ai appris tout aussi bien la chasse à la tourterelle ( avec ,comme tes frères ,une carabine à air comprimé - de marque Diana- et/ou un lance pierres qui ne me quittait jamais )que les parties de foot où se mêlaient les quelques copains de mon âge et les petits bergers qui gardaient des moutons le long des alleées de faux poivriers et d'eucalyptus aux abords de la base.Ces allées servaient aussi de circuit d'auto école où les bidasses apprenaient à conduire des GMC.
Je vais fouiller dans mes photos pour essayer de te trouver un témoignage de ces lieux.
Amitiés,
Claude
Re: MEKNES
20 octobre 2007, 03:41
20 10 2007
Cher Giji et Tarcanza
Merci de m'avoir offert le thé de l'amitié la photo est belle. Un grand bonjour a tous les amis de dafina. Je n'en reviens pas de la connaissance et la Mémoire de certeins Meknassis. J'ai vecu a rabat ou je suis né en 1930 a 1938. Meknes de 1938 a 1956.Nous habitions a la rue Rouamzine juste a la photo de gigi du 12 09 2007 18.32 a coté de la boulangerie Andrades. Puis a la rue Driba mitoyen a l'eglise du pére Peroton. Mes amis les molien. francillon.Laurois Domingues Mayors Viscayno Garraya mon merilleur amis adelino thomas et Docarmmos Mario qui vis actuellement a agadir et bien d'autres que j'ai oublié. Appellé sous les drapeau au 12 eme chasseuren 1952 a Meknes. rappelé au 2 eme RSM a Marakechen 1956 et 6 mois apres mon sejour en novembre 56 Marseille dans le 9eme. J'ai vecu quelques années. Actuellement j'habite Bayonne . Tres Cordialement A.plus
Re: MEKNES
20 octobre 2007, 08:29
Haffou... je reconnais que le terme "Autobloquants" est très péjoratif et je suis persuadé que dans vos réalisations vous utilisez des matériaux plus nobles, car le Maroc ne manque pas de belles carrières.
Je disais ça en réaction au manque de verdure, mais surtout à la façon dont on recouvre ces anciens espaces, qui, de terre et de poussière en saison sèche, ou de boue lors des orages, étaient d'excellents filtres naturels,

Cohenelie: Merci pour les belle photos de Piper que tu m'envois. Peut-être que ces Piper étaient sortis dans les années 60... mais tu me fais rêver, l'aéroclub de Meknès n'était pas au Canada.
Les 2 Piper que nous avions récupérés dans le hangard de l'aéroclub dataient de l'antécrist... et ramaient avec des moteurs de 65CV. Vitesse maxi 120 km/h, autonomie 3h. Ce qui veut dire qu'avec un vent contraire de 50 Km/h, on ne pouvait en 3h faire plus 200 Km... et qu'au bout d'1h30 de vol il n'était plus question de faire demi-tour...
Par fort vent d'Ouest, Meknès/Rabat c'était limite. Aussi on embarquait, avec, ficelé sur le siège passager, un jerrican de 20 litres au cas ou!
C'est ainsi que Lombardo, mon instructeur... avait du un jour atterrir dans un champs de pastèques, et en bout de course une pastèque plus grosse que les autres a fait piquer l'avion du nez. L'hélice a touché le sol et une des palmes perdu un petit morceau. Au moment de repartir, l'hélice désiquilibrée s'est mise à vibrer de telle manière qu'il n'a pu décoller.. Il a donc trouvé une scie et coupé l'autre bout... et a rejoint Meknès.
Cette hélice est restée accrochée comme un trophé derrière le bar de l'Aéroclub, et je peux t'affirmmer qu'elle a été bien arrosée !!!
Si l'aéroclub existe encore, peut-être est-elle encore là ??? Fench.
Re: MEKNES
20 octobre 2007, 08:37
Bonjour à tous . Renatto et Dick Dick,je vous remercie pour les explications du KM 10. j'en ai appris un peu plus sur ma famille et ma ville grace à vous.Mes deux oncles étaient mécaniciens au KM 10. Aussi maintenant me revient l'image des deux chars.encore merci. amicalement Angèle
Re: MEKNES
20 octobre 2007, 09:49
Dick Dick et Angèles... KM 10 l'ERGM... vous réveillez soudain dans ma mémoire le souvenir de cet immense camp militaire, non loin de Meknès, et qui n'était autre qu'un gigantesque entrepot de l'armée.
C'est là précisément, alors que je dirigeai le champs de tir d'El Hajeb que j'allais chercher des carcasses de char (Des vieux AMX) sur lesquels on tirait au canon ou au mortier... car évidament à cette époque nos tirs n'étaient que des tirs d'exercice. Fench.
Re: MEKNES
20 octobre 2007, 10:13
Mémoire défaillante... On tirait avec des canons de 75 montés sur des EBR dont l'armée marocaine a été équipée par la suite, et qui étaient mus par un moteur à plat de 12 cylindres, sous la tourelle, à refroidissement à air (Panhard). Attention les calories dans la tourelle. Engins blindés de reconnaissance ils possédaient un canon de 75, 3 mitrailleuses et de 2 postes de pilotages, l'un à l'avant et l'autre à l'arrière, si bien qu'avec une boite de 64 vitesses... ils pouvaient rouler dans n'importe quel sens, à plus de 120 Km/h sur 4 roues, et en cas de nécessité pouvaient sortir de n'importe quel bourbier avec 6 roues agricoles montées sur vérin... Ils pesaient 12T.
Mais on ne tirait pas sur des AMX, qui étaient alors l'équivalent en modèle char d'assaut sur chenilles. On tirait sur de vielles carcasses de char américains, ceux là qui avaient participé au débarquement, et qui étaient équipés de 2 énormes V8 à l'arrière...
Les EBR, étaient entièrement équipés d'hydrolique, celle là même que Citroën a utilisée pour ses ID 19 et DS. (Suspension et direction)... Citroen qui a d'ailleurs repris plus tard Panhard, et dont l'EBR a été le terrain d'expérience. FENCH
Re: MEKNES
20 octobre 2007, 10:57
Cigalou: A propos du @#$%&... je l'ai cherché sur Google Earth...
Malheureusement je crois qu'il se trouve dans la zone qui n'est pas détaillée, sous l'Hotel Transat, là où je l'ai à peu près situé.
C'est un petit bâtiment rond, blanc avec un toit en coupole et au dessus il y a un croissant.
Peut-être vas tu le trouver en crapahutant dans le secteur.
J'espère ne m'être pas trompé en situant l'ex-Hotel Transat ??? FENCH.
Pièces jointes:
GoogleEarth_Image.jpg
Re: MEKNES
20 octobre 2007, 14:33
Bonjour a toutes et tous,

Angele - Voici ce qu'un ami me dit sur la 'Petite Source' a Meknes. C'etait 'sa' petite source ou il allait avec ses copains et comme je n'y suis jamais allee, il m'a permit de te raconter ceci:

"Pour y aller, très simple... Rue Gay Lussac, tout droit en direction des champs, on dépasse quelques ateliers, on chemine le long des fermes, plus loin, au détour du chemin , en contre-bas , elle apparaît presque soudainement, encaissée comme pour garder son secret.

Un chemin escarpé à sa gauche, une pente raide que l'on dévale en évitant cailloux et crottes de chèvres et on y est...
L'espace de quelques secondes on reste saisi par le spectacle ; Un havre de paix, une cathédrale de silence.
A sa droite une futaie désordonnée et inexploitable. A sa gauche , un mur , haut, protégeant ce qui devait être une réserve et dont je reparlerais plus loin.

Elle est là cette petite source ; "Elle débite son petit débit"; On lui a préparé un petit édicule en ciment afin qu'elle se tempère, reposant sous un énorme figuier ravi de l'aubaine.

Avec ce lit trop grand pour elle, normal qu'elle s'éparpille , qu'elle se vautre, qu'elle se gaspille ; ici dans une flaque, là dans un trou, plus loin , très loin même, elle se perd et meurt dans les champs , au niveau d'une "voie de 60" venant de nulle part et allant vers un ailleurs inconnu.

Mais si vous aviez pu l'admirer au printemps, éclatante de couleurs, fleurant bon la terre humide et l'herbe verte, son parterre fleuri de gouttes de sang sombre et de boutons d'or éclatants.
On eût pu la croire assez fière de ses effets...

Derrière le mur, à sa gauche , un bassin de rétention d'eau où pullulent tétards et alevins. C'est aussi le royaume de la faune emplumée : verdiers, rouges-gorges, fauvettes, chardonnerets .... , et autres moineaux.
C'était le rendez-vous de tous les jeunes, les jeudis, au printemps. On y venait pour de sinistres besognes.... La chasse....
Qui avec son estac, sa cage-attrappe à 2 niveaux avec "l'appeleur ", ou ses bâtons de glu.

Je suis retourné sur les lieux. il n'y a pas très longtemps. Ou je n'ai plus su le chemin , ou la source s'est tarie. Mais elle est restée introuvable. Tant pis , elle reste en moi et à tous mes potes, un souvenir incommensurable...Elle fait l'objet de toutes nos discussions lorsque nous nous retrouvons."

Il me parle d'une autre source et celle ci sur la direction de Moulay Idriss:

"Sur la direction de MOULAY IDRISS, on pouvait y accéder aussi par le cimetière, l'endroit s'appelait la "tour aux cochons" ????
On allait se baigner et pique niquer à Pentecôte entre autre fête, à Aïn TOTO, 15 kms de Meknès direction FES, après la CADEM devenue maintenant la cimenterie LAFARGE.
Sans oublier les eaux de l'oued BOUFEKRANE, (celles qui alimentaient la piscine ) à l'entrée de la ville en amont, en bas de l'hotel TRANSATLANTIQUE.. Allaient se baigner là ceux qui malheureusement ne pouvaient se payer l'entrée de la piscine".

Amicalement
Re: MEKNES
20 octobre 2007, 14:42
bonsoir a tous les dafinautes. TIQUY2 dans ton dernier message tu parles d'amis meknassis dont la famille GARRAYA .Je dois te dire que je suis l'epouse d'un fils GARRAYA (Francois ne en 1945)Son frere s'appelle Christian;Il y avait aussi Denise la derniere,qui helas n'est plus de ce monde.Est ce de ctte famille dont tu te souviens?J'aimerais bien le savoir. A BIENTOT MUSIC
Re: MEKNES
21 octobre 2007, 01:36
Bonjour
J'ai perdu de vue,la famille Garraya.Je peux vous dire que jean Garraya est mort depuis environ 17 a 18 ans J'ai retouvé son adresse et le TEL 88 route de bayonne Purpan Toulouse TEL 05/61/24/41/03
J'ai TEL ce matin et j'ai laissé un message.
Essayé de les contacté le soir.
Merci de me m'informer ci vous arriver de les joindres
a tre bientot
Re: MEKNES
21 octobre 2007, 05:22
Vancouver: tu auras enfin retrouvé ta "Petite source" et le récit de ton ami est très joli.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/10/2007 05:42 par clementine.
Re: MEKNES
21 octobre 2007, 06:26
Un grand merci cher fench,

ton dernier recit est un veritable tresor..quelle peripetie avec parfum marocain? ..terrain de pasteques..Je peux tres bien imaginer la scene.

C'est cela , mes amis, l'un des principaux buts de ce sujet sur Meknes qui passionne aujourd'hui, sans nul doute , des milliers de Meknassis, R'batis, et peut d'autres anciens de villes differentes du Maroc..D'apres ce que j'ai lu depuis les premieres pages de ce sujet , il s'est toujours etabli un lien etroit entre Rabat et Meknes..tres grande compatibilite en tous sens..

A bientot chers amis et toutes mes amities,

elie
Re: MEKNES
21 octobre 2007, 12:20
Bonjour a toutes et tous,

Je viens d’apprendre le deces d’un tres cher ami de Meknes qui m’avait connu depuis l’age de 15 jours. Certains de vous l’ont connu ainsi que ses enfants, George, Edouard, Maurice et Elisabeth, la plus jeune. Auguste Gabay avait 94 ans, un Meknassi de longue date et qui avait un magasin de pieces detachees du cote de la gare, par la-bas en tous les cas. La derniere fois que j’avais eu le plaisir de revoir Auguste etait a Paris en 2004

RIP Mr. Gabay.
Re: MEKNES
21 octobre 2007, 12:58
Bonsoir Vancouver,

En apprenant le décés de Mr.Auguste GABAY,le commerçant en pièces détachées automobiles et de quincaillerie de la rue de Verdun,dérrière"FRANCE-AUTO",quartier industriél.

Mes condolénces les plus émues à sa famille de Paris et à tous ses amis.




tarzancasa.
Re: MEKNES
21 octobre 2007, 14:04
BONSOIR A TOUS LES DAFINAUTES.POUR TIQUY 2.JEAN GARRAYA etait l'oncle de mon mari.Il est mort il y a 5 ou 6 ans,ma belle mere me le confirmera bientot car elle va venir de l'etranger pour me rendre visite.Elle a toujours des nouvelles de sa belle soeur.Mon beau pere etait le frere aine de Jean,il se prenommait Francois.Il est mort en 1973 a meknes.La famille de Jean habite sur TOULOUSE.Je te donnerais d'autres renseignements plus precis bientot .Au plaisir de te lire . SALUT A TOUS LES ANCIENS MEKNASSIS. MUSIC
Re: MEKNES
22 octobre 2007, 10:02
Je viens de découvrir DAFINA.net, renseigné par un ami, ancien Meknassi.
Bonjour à tous les adhérents de DAFINA et plus particuliérement aux Meknassis. J'ai habité MEKNES 35 ans, de 1930 à 1965.Ecole maternelle, puis école des Frères, puis Lycée Poeymirau, puis Ecole Marocaine d'Agriculture, puis service militaire (toujours à MEKNES).
J'ai été directeur de l'usine OULMES (toujours à MEKNES) puis du Centre OULMES LES THERMES à OULMES même. Enfin je dirigeais un grand domaine agricole à RAS EL MA (prés de FEZ) qui fut nationalisé en 1965, d'où mon installation en France.
Mon pére était médecin à MEKNES. Arrivé en 1929, il prit sa retraite en 1959.
Un petit mot pour FENCH: Je pense que tu as pris ma succession comme trésorier de l'Aèro-club de MEKNES. J'ai un bon paquet d'heures de vol sur les différents avions que nous avions à l'époque.Le Président était le Directeur de la Banque du Maroc à MEKNES, et notre moniteur instructeur mon grand ami Mr NEDELEC. J'ai été Commissaire de l'Aéro-Club de France puis aprés l'indépendance, Commissaire de l'Aéro-Club Royal du Maroc.
Je vais faire mon possible pour suivre tous les messages qui paraitront mais pour l'instant, je dois prendre connaissance des 76 pages précédentes.
Un grand merci d'avoir créé ce Forum qui va me permettre d'évoquer un tas de souvenirs et de retrouver surement une multitude de copains.
A+
Re: MEKNES
22 octobre 2007, 13:32
Bienvenue parmi nous a GG3065,

Ras el ma, ton papa medecin, etc., reveil de souvenirs..

Vers 1958 j'ai eu un accident dans les montagnes aux environs de Ras el Ma ( camp scout d'une quinzaine de jours) et j'ai du etre hospitalise a un hopital de campagne car ma blessure etait serieuse..j'en ai encore la cicatrice a ma jambe gauche..Si ca se trouve, peut etre que c'est ton papa qui m'a soigne..en tous cas les soins qui m'ont ete prodigues et que mon medecin a Rabat a repris par la suite m'ont sauve d'une grave infection..Ah! ces montagnes de l'Atlas, je les aime bien mais des fois il faut etre prudent.

Je te conseille de reprendre le sujet depuis la premiere page car je me souviens que l'on y a parle de cette celebre eau minerale gazeuse, que tout le monde buvait a Rabat et ailleurs au Maroc, Oulmes d'Etat!

Voici la theire de the a la marocaine,pour t'accueillir, cher nouveau membre.

Amities,

elie
Pièces jointes:
Ataye et mouflettas de Mimouna (2).jpg
Re: MEKNES
22 octobre 2007, 18:31
Bonsoir GG3065,


Je te souhaîte la BIENVENUE dans dafina,non pas seulement dans la rubrique MEKNES.

Si tu peux lire seulement les 5% de ce qu'il y a d'écrit là dedans,ce serait formidable.

Mais,on n'a pas le temps !!!! C'est ce qu'on répond toujours.

Pour les "3065",c'est quelques choses d'innoubliable de vivre ses 35 années à Méknès,et..............maintenant,de les refaire vivre en souvenirs !!!!!


tarzancasa.
Re: MEKNES
23 octobre 2007, 00:07
Réponse à COHENELIE
Merci pour le verre de thé que tum'offres pour mon arrivée sur le site.
"Mon Ras el Ma" n'est pas celui prés d'Ifrane et Azrou ou tu as fait un camp, mais celui situé légérement au Sud Ouest de FEZ (10 Kms environ) d'où jallissait une importante résurgence d'eau qui alimentait la ville de FEZ et dont une partie nous permettait d'irriguer nos cultures;
Sur GOOGLE EARTH tu pourras repérer l'inscription "domaine de Ras el Ma"
encore merci et à+
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.





DAFINA


Copyright 2000-2023 - DAFINA - All Rights Reserved