Share |

Brooklyn, plus de 2.000 rabbins loubavitch pour un selfie

 Brooklyn, plus de 2.000 rabbins loubavitch pour un selfie

 

 

 

 

Des rabbins orthodoxes loubavitch ont pris un « selfie » géant lors de leur rencontre annuelle à Brooklyn, aux Etats-Unis. Environ 4.200 religieux venus de 80 pays différents participaient à l'événement. « Nous sommes une grande famille », a commenté le rabbin Levi Slonim de l'université de Binghamton. Cette branche du mouvement hassidique est connue pour considérer les nouvelles technologies comme des ponts entre la tradition et la modernité, quand bien même des rabbins estiment que les « selfie » détournent les fidèles des textes sacrés. 

 

Les rabbins, appelés « shluchim » sont des émissaires du mouvement hassidique loubavitch. Avec leur famille, ils sont partis s'installer dans différentes régions du monde, notamment aux Etats-Unis - il existe des centres loubavitch dans 49 Etats -, mais aussi en inde, au Japon ou en Angola. Ils se réunissent régulièrement depuis 1987. Mais cette année, l'événement avait une teinte un peu particulière puisque les loubavitch commémoraient les 20 ans de la mort de leur chef spirituel, le rabbin Menachem Mendel Schneerson, dont ils ont visité la tombe.

Ces loubavitch se donnent pour mission de « ramener » les juifs aux enseignements de la Torah. Une réunion similaire dédiée aux femmes de ces rabbins - les « shluchos » aura lieu en février prochain.

Pour réaliser le « selfie », les rabbins ont utilisé une perche d'environ 4 mètres.

Avec le Huffington Post.

Contenu Correspondant