Share |

Pour Cohn-Bendit, « juif de la diaspora », « Israël, c’est la fin des Juifs »

Pour Cohn-Bendit, « juif de la diaspora », « Israël, c’est la fin des Juifs »

 

 

 

Interviewé la semaine passé par le quotidien belge Le Soir, l’inénarrable Daniel Cohn-Bendit, animateur-pontificateur à Europe 1, déclare à propos de sa judéité:

« Longtemps, je me suis considéré comme un « juif sartrien »: « Ce sont les autres me font juif ». Mais en fait c’est faux… Je suis un Juif de la diaspora. Donc une citoyenneté universelle, sans frontière, ce qui explique mon positionnement européen.

Israël change la nature des Juifs. Pour moi, Israël, c’est la fin des Juifs. Pour moi, un Juif comme je comprends, c’est un Juif de la diaspora. »

Son modèle?

« Marek Edelman, le dernier survivant de la révolte du ghetto de Varsovie – qui est toujours resté en Pologne, qui n’est pas israélien. »

Et il ajoute:

« A propos, c’est drôle de savoir que l’idéologue de Marine le Pen est juif [Eric Zemmour]« …

Toujours la grande grande classe… Et l’excellentissime opinion qu’il a de lui-même.

 

Source : http://philosemitismeblog.blogspot.be/2014/11/pour-cohn-bendit-juif-de-la-diaspora.html

Contenu Correspondant