Share |

Tradition Juive Marocaine de Souccot : Le couscous sucré

Tradition Juive Marocaine de Souccot : Le couscous sucré

 

 

 

 

 

 

Ingrédients

1 kg de couscous moyen
2 kg de côtelettes d'agneau ou 1 gros poulet
1 verre d'amandes grillées
250 gr de raisins secs
200 gr d'amandes frites
250 gr de pruneaux
1 kg de courge rouge
10 petits oignons
6 à 8 carottes
2 verres de pois chiches
6 litres d'eau
1/2 verre d'huile
1 1/2 cuil à café de cannelle
1 1/2 cuil à café de poivre
1/4 cuil à café de sel
3 cuil à soupe de sucre
1/2 cuil à café de curcuma

 

Instructions

1) La veille, faire tremper les pois chiches.

2) Dans une marmite, mettre les pois chiches, les côtelettes ou le poulet, les carottes, les oignons épluchés et la courge. Couvrir le tout d'eau, saler, poivrer puis porter à ébullition pendant environ 30 min.

3) Placer la partie supérieure du couscoussier sur la marmite avec les grains de couscous à évaporer. Après évaporation mettre dans une bassine la semoule, verser à petites doses le contenu d'un verre d'eau tiède, un verre d'huile, saupoudrer de safran tout en remuant avec une cuil afin de bien séparer les grains.

4) Reverser les grains de couscous dans le haut de couscoussier, ajouter la moitié du sucre et de cannelle puis bien mélanger. Retirer les légumes, la courge et la viande tout en laissant cuire les pois chiches.

5) Faire sauter tous les légumes dans une poêle à frire afin qu'ils soient légèrement dorés.
Faire frire également les raisins secs ainsi que les pruneaux à petit feu pendant 30 min.

6) Placer les grains de couscous dans un grand plat puis mélanger le tout aux amandes hachées. Mettre par dessus les légumes, les pruneaux, les raisins secs, et parsemer le
tout d'amandes frites.

7) Recouvrir avec la viande et arroser le tout de bouillon puis saupoudrer de sucre et d'une demi cuil de cannelle.

8) Préchauffer le four (th5), y mettre le plat pendant 20 min en arrosant de temps en temps avec le bouillon de cuisson afin d'éviter que les grains de couscous ne sèchent.
Servir chaud

Remarques

Ingrédients : 8 à 10 personnes
Souccot ou "fête des cabanes" commémore "les nuées de gloire" qui protégeaient le peuple hébreux pendant la traversée du désert. A cette occasion on construit une souccah (cabane) et on agite les quatre espèces. La tradition au Maroc est de préparer un couscous la veille de la fête !
 

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

je suis originaire de sefrou , la ville ou habitaient la majorité des juifs marocains . je me rappelle bien des visites que nous rendaient les familles juives chaque samedi. maman les recevaient chaleureusement. ces juifs nous apportaient skhina et rkaka. à l'époque musulmans et juifs vivaient ensemble sans heine ni rancune.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant