Share |

Des missiles sur la corniche de Casablanca

Des missiles sur la corniche de Casablanca

 

L'armée marocaine est effectivement en état d'alerte maximale face aux menaces terroristes.

Les missiles et les chars des Forces armées royales positionnés sur la corniche de Casablanca sont bien le reflet d'un état d'alerte maximale face aux menaces terrorisstes venant de la Libye notamment. 

Nos confrères du 360.ma ont appris d'une source bien informée que "70.000 militaires sont mobilisés" à travers le pays. Des missiles anti-aériens et des chars sont déployés dans les différentes régions et qu'aucun avion "ne peut survoler désormais l'espace aérien marocain sans l'autorisation de l'armée".

Cet état d'alerte fait suite, comme nous vous le disions hier, à une menace terroriste notamment du bastion d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) en Libye.

Selon les services secrets américains, les jihadistes d'Aqmi ont volé trois avions civils lors les derniers combats ayant eu lieu à l'aéroport de Tripoli. Deux de ces avions sont en parfait état et pourraient être utilisés par Aqmi qui a menacé de frapper des places “vivantes” au Maroc, en Tunisie et en Algérie.

Hier, notre reporter photographe était sur la corniche de Casablanca où il a constaté qu'il y avait des missiles et des chars, mais face au dispositif sécuritaire mis en place, il ne pouvait pas effectuer son travail.

Désormais, nous savons effectivement que ce dispositif qui a surpris tous les Casablancais est dû au fait que l'armée marocaine est en alerte maximale face aux menaces terroristes qui pèsent sur le pays et qu'elle prend très au sérieux.

Contenu Correspondant