Share |

LE PROCES DU JUGE GOLDSTONE

Mardi 31 Mai,Mairie du 16éme arrondissement: un événement.

 

LE PROCES DU JUGE GOLDSTONE

 

 

L’ Association France-Israël et son président Maître Gilles-William Goldnadel ont invité leurs adhérents et sympathisants à participer à l'audience, tenue par le Tribunal de la Conscience :

le procès du juge Goldstone. Les réservations promettent une salle pleine.

 

A 20 heures, le public est présent, attentif. La clochette impose le silence, la greffière annonce:

«La Cour». L'assemblée joue le jeu et se lève. Alors, va se dérouler, durant deux heures qui semblent 10 minutes, le procès d'un juge indigne, d'un homme revenu sur son rapport, le procès du mensonge, de la propagande, de l'inversion du langage et des faits, le procès du mal que peuvent faire les accusations sans preuve, la rumeur, l'ignorance, l'absence de réflexion et d'esprit critique, l'empathie et/ou la haine irraisonnée.

 

Maître Charles Meyer, qui préside la Cour, initiateur de ce débat, en robe rouge et perruque anglo- saxonne appelle: « Monsieur Goldstone est-il présent ? ». Maître Gilles William Goldnadel, qui a bien voulu assurer la défense, (disons qu'il ait été commis d'office par le Président), répond : « Je le représente, Votre Honneur ».

L' Avocat Général Michel Gurfinkiel, l'Avocat Général Emmanuel Navon, sont présents. Le Président lit la liste des chefs d'inculpation, les dégâts causés par ce rapportqui va, dans le monde, justifier des actions anti-israéliennes, antisémites et plus encore anti-démocratiques.

 

Trois grands témoins se succèdent à la barre: Monsieur François Thual, Conseiller du Président du Sénat, explique comment les prises de position du juge Goldstone, confortées par sa judéité, ont causé un affaiblissement de l'image d'Israël. Monsieur Jean-Jacques Curiel, Conseiller de Paris, évoque la « nazification des sionistes et la judaïsation des palestiniens ». Maître Rozen, avocat au barreau de Johannesburg, qui a connu Goldstone et assisté à la Bar Mitzva de son petit fils, exprime, lui, des doutes sur la mauvaise foi imputée à Richard Goldstone.

 

Avocat Général d'un soir, Michel Gurfinkiel, journaliste et écrivain, Président de l'Institut Jean-Jacques Rousseau (dont nous avons vendu le livre « Israël peut-il survivre ? » à l'accueil), dans un brillant réquisitoire, dit que ce rapport évoque pour lui « 1984 » de George Orwell, une société totalitaire dont on ne peut s'évader, où s'imposent la perversion et l'inversion du langage. Il pense à la destruction de Sodome, il décrit la carrière de l'ambitieux Goldstone, l'implication de l' ONG maléfique Human's Rights Watch,le désaveu du 1er Avril, (sic).

 

Le deuxième Avocat Général est Emmanuel Navon (Professeur de Relations Internationales à l'Université de Tel Aviv), qui soutient, en Israël,le mouvement Im Tirtzu.

 

Lu sur leur site: Im Tirtzu a été fondé comme mouvement centriste afin de consolider un nouvel axe idéologique qui garantira un équilibre permettant de sauvegarder les intérêts vitaux d’Israël. Nous pensons que le meilleur moyen de préserver le futur du projet sioniste est de concevoir une stratégie sioniste d’ensemble qui prendra en compte l’importance nationale et historique de la patrie, les intérêts sécuritaires cruciaux d’Israël, la réalité démographique, la cohésion du public juif, et le caractère juif et démocratique de l’État d’Israël. »

 

Il explique que les accusations du Rapport Goldstone sont les plus graves depuis celle de 1975, validée (puis annulée par l'ONU) « Sionisme égal racisme ».

 

Pas de droit à l'auto-défense pour Israël, s’interroge Emmanuel Navon ?

 

Voici le tour de l'avocat de la défense, Maître Goldnadel, dans un rôle ingrat. Le public, sur les nerfs, vibrant depuis la clochette d'ouverture de l'audience, se demande comment il va se sortir de cette gageure.

 

Avec talent, avec humour, (la salle tangue de rire, la Cour s'essuie les yeux, c'est le bonheur pour tous). Plaider coupable ….avec circonstances atténuantes ! Il propose comme pénitence que le juge fasse 100 lignes.... « je ne mettrai plus en avant ma judéité pour nuire à Israël... »

Mais, derrière l'humour, fusent les idées, le constat si grave qu'à travers le fascicule de Hessel (encore un procès à faire?), des millions de lecteurs vont encore connaître Goldstone.

Et s'indigner!. Le défenseur fustige les judéo-médiocres, en France comme en Israël.

Il en oublie enfin son client et conclut que «la défaite d'Israël serait la défaite de l'Humanité»

 

Le Président Maître Charles Meyer demande au public de voter, (des enveloppes sont dans les dossiers distribués). Retrouvant son rôle de Vice-Présidentde France-Israël, il appelle à la solidarité avec Im Tirtzu, à rejoindre l' A.F.I. pour des actions militantes et au soutien financier.

Il évoque la condition difficile d’ Israël, cerné par la haine, en rappelant que les mois qui viennent seront un temps difficile, et cite Bilaam,prophète antisémite des nations : « peuple qui réside dans la solitudeet ne sera pas considéréparmi les nations ». ( Les Nombres)

 

Festival de courage et d'intelligence, ce soir, à la Mairie du 16 ème.

 

Laurence Nguyen

Association France-Israël

Contenu Correspondant