Share |

LE SAINT RABBI DAVID BEN MOSHE, par Georges Sebat

 

NE SOUS LE NOM DE RABBI DAVID BEN MOSHE MAIS SURNOME PAR LES JUIFS DU MAROC RABBI DAVID OU MOSHE, CE JUSTE (TSADDIK) QUI A VECU A JERUSALEM EST RENOMME POUR SON IMMENSE SAVOIR. AU MAROC, DES DIZAINES DE MILLIERS DE PELERINS CELEBRENT SA MEMOIRE TOUS LES JOURS DE L’ANNEE, MAIS PLUS PARTICULIEREMENT LE PREMIER JOUR DU MOIS HEBRAIQUE « HESHVAN ». EN ISRAEL LES JUIFS ORIGINAIRES DU MAROC ONT GARDE CETTE COUTUME ET CHAQUE PREMIER DU MOIS HESHVAN ILS SE REUNISSENT POUR COMMEMORER LA MORT DU TSADDIK. IL EST AUSSI COUTUME DE PRONONCER SON NOM PENDANT DES MOMENTS DIFFICILES ( EN CAS DE SOUDAINE FRAYEUR PAR EXEMPLE). DE GENERATION EN GENERATION ON DIT QUE SES PRIERES SONT ENTENDUES AU CIEL.

DE PERES EN FILS ON LUI ATTRIBUE DES HISTOIRES INCROYABLES ET DES MIRACLES, ET PLUS PARTICULIEREMENT LES EVENEMENTS QUI SE SONT PRODUITS DANS LES LIEUX OU IL ETAIT PASSE. PLUSIEURS SYNAGOGUES PORTENT SON NOM, ET ON ALLUME UNE BOUGIE EN SA MEMOIRE DANS DE NOMBREUX FOYERS. DEPUIS DES GENERATIONS, RABBI DAVID OU MOSHE EST CONNU DE PART LE MONDE ENTIER. SA FOI ET SON INSPIRATION ONT INFLUENCE DES MILLIERS DE CROYANTS.

A L’EPOQUE OU IL A VECU, LA SITUATION ECONOMIQUE EN TERRE SAINTE FROLAIT LA CATASTROPHE. DES RABBINS PARTIRENT AU MAROC AVEC MISSION DE COTISER DE L’ARGENT POUR LES PLUS DEFAVORISES. C’EST AINSI QU’ UN BEAU JOUR RABBI DAVID OU MOSHE DEBARQUA A MALILIA, UN PORT DU MAROC. LA FRANCE QUI AVAIT DEJA CONQUIS L’ALGERIE CONVOITAIT MAINTENANT LE MAROC. AFIN DE TENTER D’EVITER LA COLONISATION LE GOUVERNEMENT MAROCCAIN QUI AVAIT BESOIN D’ARGENT LE SAISISSAIT DES JUIFS, TRES SOUVENT AVEC CRUAUTE. DE « DRACHA » EN « DRACHA » LE RABBIN DAVID OU MOSHE ENCOURAGEAIT LA COMMUNAUTE JUIVE QUI VOYAIT EN LUI SON SAUVEUR.

LE VENDREDI, RABBI DAVID OU MOSHE AVAIT COUTUME DE SE RENDRE DANS DES VILLAGES OU HABITAIENT DES JUIFS POUR RECOLTER DE L’ARGENT POUR LES PAUVRES. VOILA CE QUE L’ON RACONTE AU SUJET DU VENDREDI OU IL RENDIT SON AME, QUAND IL PARVINT AU VILLAGE « AGGOYIM » (OU IL EST ENTERRE):

« LORSQUE IL ARRIVA AVEC SON ASSISTANT- UN « GOY » A LA MAISON DU SAGE DU VILLAGE D’AGGOYIM, AFIN DE RAPPORTER DE L’ARGENT POUR LES PLUS DEPOURVUS VIVANT EN ISRAEL, ON LUI INFORMA QUE DE NOMBREUX VILLAGEOIS (AUSSI BIEN JUIFS QU’ARABES) ETAIENT GRIEVEMENT MALADES, ET QUE CERTAINS D’ENTRE EUX MOURAIENT DES SUITES DE CETTE MALADIE. RABBI DAVID OU MOSHE IMPLORA LE CIEL EN SUPPLIANT: « DIEU DE LA MISERICORDE, MOI QUI SUIS VENU A AGGOYIM POUR DEMANDER L’AUMONE AFIN DE SOUTENIR LES PAUVRES D’ISRAEL JE VOIS AUTOUR DE MOI DES INNOCENTS MOURIR DE MALADIE. » AU MEME MOMENT UNE VOIX LUI DIT: TOI SEUL VA POUVOIR ANNULER LA « GZERA » DE TOUS LES MORTS ET MALADES, JUIFS AUTANT QU’ARABES. RABBI DAVID OU MOSHE REPONDIT AVEC SOUMISSION: J’ACCEPTE DE DONNER MON AME ET DE RENDRE MA VIE CONTRE CELLE DE TOUS CES VILLAGEOIS.

APRES CELA, IL SE RENDIT AU CIMETIERE JUIF AVEC SON COMPAGNON, S’ASSIT ET LUI RACONTA CE QUI ALLAIT SE DEROULER DANS LES HEURES A VENIR, C’EST A DIRE QU’IL ALLAIT RENDRE SON AME, ET LE PRIA D’ASSISTER A SES DERNIERS MOMENTS AFIN QU’IL PUISSE RACONTER CE QU’IL AVAIT VU AU RABBIN ET AU JUIFS DU VILLAGE.

AU MEME INSTANT DES ANGES DESCENDIRENT DU CIEL, ET UN RUISSEAU QUI JAILLI DE NULLE PART SE TRANSFORMA EN UN « MIKVE ». RABBI DAVID OU MOSHE SE DEVETIT PUIS SE PURIFIA DANS LE MIKVE. PUIS, VETU DE ROBE D’INHUMATION QUE LES ANGES AVAIENT DEPOSE PRES DE LUI, IL SE PLACA DANS SA TOMBE. PENDANT CE TEMPS LA, SON COMPAGNON ASSISTAIT BOUCHE BEE AU DEROULEMENT DES CHOSES. APRES AVOIR ENTERRE RABBI DAVID OU MOSHE LES ANGES ET LEUR CHERUBINS DISPARURENT. C’EST ALORS QUE SON COMPAGNON COMPRIT. IL SE LAMENTA ET APPELA SON MAITRE « MONSIEUR, MONSIEUR ». SOUDAIN, DEUX PIERRES ENORMES SE SOULEVERENT UNE APRES L’AUTRE, SE POSERENT UNE SUR L’AUTRE ET FERMÈRENT LA TOMBE. LONGTEMPS APRES S’ETRE CALME, LE GOY SE RENDIT AU VILLAGE COMME IL L’AVAIT PROMIS. LA BAS, IL VIT LE MIRACLE QUI S’ETAIT PRODUIT: TOUS LES HABITANTS D’AGGOYIM AVAIENT GUERI. IL RAPPORTA LES FAITS DE LA DISPARITION DE RABBI DAVID OU MOSHE AU RABBIN AINSI QU’AUX JUIFS DU VILLAGE. CEUX-CI SE MRENT A CRIER ET A ACCUSER LE GOY D’AVOIR ASSASSINE RABBI DAVID OU MOSHE, MAIS CELUI CI PARVINT A LES CONVAINCRE DE SE RENDRE AVEC LUI AU CIMETIERE POUR MONTRER LA TOMBE ET EXPLIQUER CE QUI AVAIT EU LIEU. QUAND IL VIRENT LES DEUX ENORMES PIERRES QUI S’ETAIENT DEPLACEES ET POSEES UNE SUR L’AUTRE, ILS CRURENT LES PAROLES DU GOY. ILS COMPRIRENT QUE RABBI DAVID OU MOSHE AVAIT SACRIFIE SON AME POUR DELIVRER LES HABITANTS DU VILLAGE- JUIFS OU ARABES, D’UN SORT DEPLORABLE.

LES JUIFS DU VILLAGE LUI OFFRIRENT L’HOSPITALITE, ET LORSQUE IL QUITTA AGGOYIM, TOUT LE VILLAGE L’ACCOMPAGNA AU PORT, SANS OUBLIER DE LUI REMETTRE L’ARGENT QUI AVAIT ETE OFFERT POUR LA COMMUNAUTE JUIVE D’ISRAEL. QUE SON AME NOUS PROTEGE AMEN.

PEU DE GENS LE SAVENT MAIS IL Y A UN LIVRE DE TORAH QUE L’ON ATTRIBUE A RABBI DAVID OU MOSHE, QUI SE TROUVE SUR LA TOMNE DE RACHEL LA SAINTE (L’EPOUSE DE RABBI AKKIVA). ON RACONTE QUE CE LIVRE A DES POUVOIRS ET DES EFFETS MAGIQUES.

http://www.rabbidavidoumoshe.com/website/?page_id=338&lang=fr

Contenu Correspondant