Share |

Vidéo inédite: ce que Hassan II voulait pour les Marocains"

Vidéo inédite: ce que Hassan II voulait pour les Marocains"

 

Une nouvelle vidéo d’un entretien avec Hassan II résume la perception du défunt roi de la France et ce qu’il souhaitait pour le Maroc.

Il ne se passe désormais plus une semaine sans que le forum FAR Maroc nous gratifie d’une vidéo inédite de feu Hassan II. Cette fois, il s'agit d'un entretien diffusé le 2 mai 1996 dans le cadre de l’émission Invité Spécial de France2. Le document montre les qualités d’orateur du défunt roi, capable aussi bien d’envelopper des positions fermes que d’éviter les questions qui fâchent. On remarque toutefois que les signes de fatigue du souverain étaient déjà visibles à l'époque.

Au centre de cette interview, les relations entre le Maroc et la France et l’évolution politique du pays. Interpellé sur les malentendus (déjà) entre la France et le royaume, Hassan II est catégorique: c’est à la France de faire le plus long chemin pour mieux connaître le Maroc. "Nous vous connaissons mieux que vous ne nous connaissez… Mais il y a de ces paresses qui naissent naturellement, c’est la loi du moindre effort", tranche-t-il. La laïcité, le roi dit la respecter… quand il est en France. Si la France est coupable de mauvais comportements avec le Maroc? Le roi répond par la négative: "Elle est pleine de délicatesse, comme nous-mêmes du reste. Et même lorsque nous engageons un duel d’idées, le fleuret est toujours moucheté".

 

Sur la démocratisation au Maroc, le roi se dit "à jour": "on ne peut prétendre s’associer à l’Europe avec un Maroc apparent et un Maroc réel". Ceux qui critiquent le non-respect des droits de l’Homme au Maroc depuis le Vieux Continent "vont avoir un accident à force de regarder dans le rétroviseur". Il est vrai que nous sommes à une époque où le régime de Hassan II en pleine mutation s'était engagé dans le processus de la libération des détenus politiques notamment.

 

Habitué des formules bien senties, le défunt roi déclare à l'époque que le Sahara, c’est "notre Alsace-Lorraine", et estime également que le Maroc est "un lion qu’il faut tenir avec une ficelle".

 

Ce que le roi veut pour le Maroc? "Des dirigeants intelligents, le peuple l’ayant toujours été; une jeunesse intelligente, apte à saisir les occasions, à comprendre le siècle dans lequel elle vit, à ne pas vivre à l’ombre du 'politisme', mais guidée par le perfectionnisme et surtout, par la réalisation et le réalisme". Amen.

H24info.ma

Contenu Correspondant