Share |

Divers

L’image du parlant à la bouche couverte, surgissant dans l’espace social et subjectif, invite une symbolisation que le langage des rêves, semble saisir plus rapidement que notre pensée consciente.

Un postillon dans l’œil pourrait théoriquement permettre au coronavirus de nous infecter. Comment ? Une étude américaine vient trouver l’explication à ce phénomène que le corps médical avait constaté, et listé dans les symptômes possibles du Covid-19.

Il est devenu un topos de clamer que l’on vit un moment unique, qui appelle à une réaction d’une ampleur inédite. Chacun se souviendra de cette période inimaginable de lockdown, aussi abrupte et déroutante que nous nous pensions immunisés, et tout-puissants, exprimant l’hybris toujours plus incessant et insolent de notre village global, et dont rien, ni même les menaces ne parvenaient à ralentir le progrès.

Des chercheurs des Pays-Bas, d'Israel et du Japon ont développé des anticorps pour le nouveau coronavirus qui peuvent neutraliser l’agent pathogène dans les laboratoires.

« Je me sens toujours heureux, savez-vous pourquoi? Parce que je n'attends rien de personne; attendre fait toujours mal. Les problèmes ne sont pas éternels, ils ont toujours une solution, la seule chose qui n'a pas de remède est la mort. Ne permettez à personne de vous insulter, de vous humilier ou de diminuer votre estime de soi. Les cris sont l'instrument des lâches, ceux qui ne pensent pas.

Qu’ il soit permis à un spectateur  » non engagé » d’ajouter quelques cailloux sur le chemin de la réalité, sinon la vérité que chacun cherche à tâtons, armés de la lanterne non des morts, mais de la lanterne magique, concernant cette pandémie soudaine, globale et absolue, et inconnue .

Pourquoi le mot vanité a-t-il un sens plutôt négatif?
Pourquoi, lorsque nous traitons quelqu'un de vaniteux, lui attribue t-on un sens désagréable?

À 70 ans, on ne peut rien dire, on ne peut rien faire, sans risquer de se faire rabrouer. Ne dites jamais que vous vous sentez fatigué, on vous répondrait : c’est normal à votre âge. Ne dites pas davantage que vous vous sentez en forme, on ne vous croirait pas, on dirait que vous plastronnez.

La guerre est-elle une endémie ? Il semble qu’au cours de l’histoire, des conquêtes militaires faites au nom de la gloire ou pour la spoliation des vaincus n’ont jamais vraiment cessé. La fin justifiant les moyens, le dicton à la guerre comme à la guerre a érodé le sens moral et étouffé celui de la compassion. L’humanité a-t-elle mûri au cours de l’histoire ou bien traînons-nous encore derrière nous au XXIe siècle le boulet de risques d’explosion de conflits ?

La pandémie du COVID 19 démontre une nouvelle fois, s’il était nécessaire, le besoin de gouvernance mondiale.

Un jour, l'âne d'un fermier est tombé dans un puits. L'animal gémissait pitoyablement pendant des heures, et le fermier se demandait quoi faire.

Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d'invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l'ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment.

Des voix influentes s'élèvent soudainement pour imputer la responsabilité du virus COVID-19 non pas à la Chine communiste mais au Royaume-Uni, aux États-Unis et à Israël. Cette inflexion participe d'un schéma de pensée pernicieux remontant au Moyen Âge et qu'il est nécessaire de prendre au sérieux et de réfuter.

Lorsque presque tout un chacun est retenu dans sa résidence en raison de la pandémie du COVID19, une activité familiale saine est celle de la réparation, du rangement et du réarrangement, mais surtout celui du désencombrement. Ces opérations font revivre tout un passé et engagent la réflexion.

Face au confinement, l’amour de la chanson rassemble les habitants de l’Italie.

Laisse de côté tous les chiffres non indispensables à ta survie. Ceci inclut l'âge, le poids, la taille. Que cela préoccupe seulement le médecin, il est payé pour ça.

Je vois ça et la fleurir des post inconscients disant qu'il est stupide de faire attention au coronavirus, qu'il n'est pas plus grave que la grippe...

« Qu'est-ce qu'un vrai ami ? » m'a un jour demandé un ami. Un de ceux qui, l'air de rien, t'aident à avancer, en te posant toujours de vraies questions, celles qui vont chercher plus loin que le bar-tabac d'en face. J'ai réfléchi longtemps à sa profonde et épineuse interrogation.

Ce mot indifférence qui signifie l'état tranquille d'une personne qui ne désire ni ne repousse une chose. Autrement dit, qui ne présente aucun motif de préférence. Donc, tout est peu important et manque d'intérêt. On devient insensible et on ne s'émeut pas, on ne s'intéresse pas.

La vertu de saint Valentin, prêtre, était si éclatante, et sa réputation si grande dans la ville de Rome, qu'elle vint à la connaissance de l'empereur Claude II, qui le fit arrêter, et, après l'avoir tenu deux jours en prison, chargé de fers, le fit amener devant son tribunal pour l'interroger. 

Aujourd’hui, la Russie de Poutine se débat avec des sanctions de l’Union européenne (UE) maintenues depuis l’invasion de la Crimée. La démocratie est en recul en Russie, le gouvernement s’étant approprié le seul réseau de télévision indépendant.

Le Dr Réginald Allouche est médecin nutritionniste, ingénieur bio-médical et chercheur dans le domaine de la prévention du diabète et du surpoids

 Cette gloire que grands et petits louangent. C’est bien Alexander Pope qui a dit que l’amour est la gloire. Alors que Lamartine lui, a dit que le bonheur du faible est la gloire du fort. C’est donc au fort que la gloire appartient.

Chaque matin, à me réveiller encore sous la voûte céleste, je sens que c’est pour moi la nouvelle année. C’est pourquoi je hais ces nouvel an à échéance fixe qui font de la vie et de l’esprit humain une entreprise commerciale avec ses entrées et sorties en bonne et due forme, son bilan et son budget pour l’exercice à venir. 

Contenu Correspondant