Share |

Articles

  L’aube se levait à peine quand je m’engageai, glacé par le vent rude de janvier, dans l’étroite rue du Colonel-Rabier où se dressait, modeste, entourée de pavillons particuliers et protégée de hautes grilles, la petite synagogue de mon enfance.

Hanouka, qui est l’une des plus longues fêtes du calendrier juif, s’est déroulée dans une atmosphère conviviale et sereine, à la synagogue Nevé Shalom à Casablanca, à l’initiative du Rabbin de la synagogue, Jacky Sebag et des associations Marocains Pluriels et Salam Likoulam.

Des copies numérisées de documents du Musée juif de l’Holocauste, d’autres liées à la situation des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale et des centaines sur les relations entre le Maroc et le Portugal ont également été fournies, en plus de documents sur les relations entre le Maroc et la Jordanie, au cours des années 1950 et 1960.

Et si le plus beau quand on aime, c’était toutes ces folies que l’on commet pour séduire l’autre ? Réussites ou pitoyables, Michel Boujenah n’a sûrement pas peur de tenter l’improbable par amour.

Cabo Negro est une station balnéaire située sur la côte nord du Maroc, au bord de la Méditerranée, à 10 km au nord-est de Tétouan et à 24 km au sud de l'enclave espagnole de Ceuta. Anciennement rattachée à la commune urbaine de Martil1, elle fait partie de celle de M'diq depuis 20102.

Le rabbin Haïm Drukman, leader spirituel du sionisme religieux en Israël, est décédé dimanche soir des suites du Covid-19, à l'âge de 90 ans, a annoncé l'hôpital Hadassah à Jérusalem.

Venir s'établir dans un nouveau pays, changer de langue, de culture, vivre au rythme d’une autre Histoire, cela reste et restera quelque chose d’effrayant pour chacun d’entre nous. Il existe une  résistance intrinsèque au changement. Mais de nombreux exemples nous montrent par quel processus l'homme peut tirer parti de cette expérience

Et la lumière fut…
Et avec la lumière vint l’oiseau sur l’arbre,
Qui venait à peine d’émerger du sol fertile,

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel vers le catholicisme.

Chaque matin, à me réveiller encore sous la voûte céleste, je sens que c’est pour moi la nouvelle année. C’est pourquoi je hais ces nouvel an à échéance fixe qui font de la vie et de l’esprit humain une entreprise commerciale avec ses entrées et sorties en bonne et due forme, son bilan et son budget pour l’exercice à venir. 

Une vingtaine de témoignages viennent compléter et enrichir avec bonheur le présent ouvrage. Témoignages provenant de : Maurice Abitbol, Danielle Amar, Fred Benarroch, Juliette Benatar, Émile Bennaroch, Prosper Bendelac, Nessim Bensimon, Donnie Bergel, Marc Cohen, André El-Baz, Rémon Faraché, Luna Koltan, Solly Laredo, Alice Levy, Estelle Marratche, Fatima Belgharbi, Larbi Kotafi et Mohammed Zine. 

Celle qui va, un jour, devenir la « Juive de Shanghai, c’est, au début de ce roman palpitant, une Juive de Berlin, la jolie et dynamique Ruth Rotstein, dite Ruttie Rott, fille d’Abraham Rotstein, remarié avec Yenté dont il a une fille, Sarah, couturière de talent, originaire de Pologne,  qui officie dans la boutique huppée et recherchée de Hannah Opel, une Protestante farouchement opposée au nazisme.

1 ) La lumière c’est nous à la naissance, mais la route n’est pas éclairée.
2 ) La lumière c’est etre fort, quand nous sommes dans la pénombre.

Lors de mon enfance, j’attendais avec une envie intense et un désir impatient, la venue de certains jours spécifiques de l’année : la Soirée du Seder*, Rosh Hashana*, le Repas d’Interruption*, mon anniversaire et le « Jour du Couscous ».

De Léon Blum, on ne retiendra souvent que sa contribution au Front populaire, dont il fut le moteur en tant que président du Conseil – les congés payés ne sont pas rien. Même sa présidence du Gouvernement provisoire de la République, après la Libération, tend à s’effacer des mémoires. Ce « lieu modeste est loin de refléter l’importance de son patrimoine

En ces jours de vacances de fin d'année, la ville de Marrakech reste fidèle à sa réputation de destination de prédilection pour nombre de célébrités du monde de la politique, de l'art, du sport et du monde des affaires, une réputation qui ne fait que s'affirmer au fil des ans.

Plusieurs membres de la communauté juive marocaine ont célébré, jeudi à Aït-Boudlal, dans la commune territoriale de Tarmigte (Province de Ouarzazate), la Hiloula de Rabbi Abraham Ouazana.

La Présentation en images du Saint Rabbi David Ou Moshe, dans la région de Ouarzazate - MAROC

Qui est ce saint qui a donné son nom à une nuit de fête? Quand on dit "Saint Sylvestre", on pense inévitablement au réveillon de nouvel an. Mais personne ne s’interroge sur l’histoire, la personnalité et les actes de ce Sylvestre! 

Des chercheurs de l’université de Tel Aviv ont mis au point une nouvelle technologie qui pourrait permettre de mieux contrôler l’effet des médicaments dans le corps humain, en utilisant la lumière ultraviolette. Cette technologie s’inspire des “usines virales” fabriquées par le virus de la rougeole lorsqu’il infecte une cellule.

Quelle bonne nouvelle nous apporte Liliane Messika avec son livre sur Zohra Bitan ? C’est une histoire forte, celle d’une fille d’immigrés algériens, pauvres, qui à force de travail, de courage et de curiosité intellectuelle, va se sortir d’un destin programmé.

J’aime les fêtes juives! Toutes les fêtes juives ! Roch Hachana, qui célèbre le renouvellement de nos vies et de nos âmes: Temps des moissons, temps des semailles. Kippour pour pardonner et être pardonné de nos excès et de nos péchés. Sukoth pour nous dire la fragilité de nos possessions et nous contraindre à voir la vraie valeur des choses. Pessah, voyage au plus profond de nous-mêmes,

Le prochain gouvernement Netanyahou met la démocratie israélienne en danger, affirme un éditorial du New York Times publié ce samedi qui affirme également : "L'Israël que nous connaissions n'est plus."  Si l'éditorial note que "les élections en Israël connaissent souvent des issues inattendues", qui s'inscrivent dans "la fière tradition d'Israël en tant que démocratie turbulente et pluraliste"

Des hommes d’affaires originaires de Casablanca sont impliqués dans une affaire de spoliation d’une villa appartenant jadis à un juif marocain décédé il y a plus d’une cinquantaine d’années. Convoqués par les services de la police judiciaire qui mènent une enquête sur l’affaire, ils risquent gros.

Contenu Correspondant