Share |

Articles

La danse contemporaine en Israël a vu l’épanouissement spectaculaire de nombreux jeunes – et moins jeunes – chorégraphes qui donnent libre cours à leur créativité. Leur rayonnement se traduit notamment par leur présence dans les plus grands festivals internationaux. En ces temps suspendus, l’occasion nous est donnée de découvrir quelques-unes des créations récentes de la scène israélienne et des personnalités à l’inspiration très variée à travers les travaux de six femmes chorégraphes.

« Je me sens toujours heureux, savez-vous pourquoi? Parce que je n'attends rien de personne; attendre fait toujours mal. Les problèmes ne sont pas éternels, ils ont toujours une solution, la seule chose qui n'a pas de remède est la mort. Ne permettez à personne de vous insulter, de vous humilier ou de diminuer votre estime de soi. Les cris sont l'instrument des lâches, ceux qui ne pensent pas.

Les américains qui avaient opté pour un vrai "Mothers Day" le deuxième dimanche de mai à la fin du XIXème siècle, la développent ardemment durant la première guerre mondiale, éloignement oblige. 

Chaque année, lors de Lag Baomer, nous nous souvenons du grand Tanna Rabbi Shimon Bar Yochai, décédé ce jour-là il ya environ dix-huit siècles. Lors de ce jour joyeux, beaucoup de Juifs font un pèlerinage à Meron, (pres de Safed-Tsfat) pour prier sur la tombe de ce grand et saint érudit.

Tous les ans, lors de Lag BaOmer, des centaines de milliers de pèlerins viennent visiter la tombe de Rabbi Shimon Bar Yokhai à Meron. 

La fête de Lag Baomer (le 33ème jour du décompte de l’Omer) est célébrée en l’honneur de Rabbi Shimon Bar Yohaï, l’auteur du Livre du Zohar, qui est mort ce jour-là. Dans le chapitre « Idra Zouta » article « Azinou », Le Livre du Zohar décrit la mort de Rabbi Shimon de cette manière

Le ramadan est le nom du 9e mois du calendrier lunaire musulman. Il correspond, pour les musulmans à une période de jeûne (siam) et d'abstinence qui dure toute la journée.

Les difficultés actuelles de l’Iran ne sont pas qu’économiques bien que, selon l’ancien ministre des Finances Shamseddine Hosseini, le PNB ait baissé de 5% en 2018 et d’un autre 7% l’année suivante et que l’inflation ait été de 30% puis de 40% pour ces mêmes années. Le malaise qui y sévit actuellement exprime la frustration envers la gouvernance corrompue, frustration qui va jusqu’à remettre en question la marque d’identité islamique exclusive imposée par le régime.

Marcos Elbaz est né en 1927 à El Jadida dans une famille originaire de la même ville. Après son certificat d’études primaires, il choisit le métier de tailleur-coupeur qu’il exerça pendant toute sa vie active à El Jadida, Casablanca et à Ivry-sur-Seine en France. Pendant les moments difficiles de la Deuxième Guerre mondiale, Marcos Elbaz se souvient du rôle primordial du Roi Mohammed V dans la protection des Marocains de confession juive. Marcos a bien voulu témoigner sur cet épisode.

En croisant deux actualités majeures du public qu'elle vise (l'actualité sportive française et Lag Baomer), cette vidéo avait tout pour créer le buzz.

Explications très claires pour tous par le celebre Professeur Raoult

La plupart des musulmans, qu'ils soient ou non pratiquants, ont entamé trente longs jours de privations. En Tunisie, comme en Algérie et au Maroc, le respect des us et interdits liés à ce mois sacré est presque aussi culturel que cultuel. À quelques différences près. Notamment au regard des non-jeûneurs.

En plein ramadan, la sérié-télé égyptienne de science-fiction, intitulée The End, a prédit la fin de l’État d’Israël, provoquant la colère de celui-ci.

Les Etats-Unis ont dit lundi être prêts à reconnaître l'annexion par Israël de pans de la Cisjordanie, tout en appelant le nouveau gouvernement d'union israélien à aussi négocier avec les Palestiniens.

Hommage a toutes les mamans du monde.

Alors que le soleil arrose tout le pays d’Israël et que partout, malgré le Covid19, fleurissent les drapeaux bleu et blanc frappés de l’étoile de David et que dans chaque foyer on s’apprête à fêter demain soir et mercredi le 72 eme anniversaire de l’Etat d’Israël , ce soir et demain le pays va s’arrêter et se recueillir.

Demain , nous revivrons une fois de plus un étrange célébration. Lag Baomer n'est pas une grande fête, ni même une petite fête. Une sorte de Minhag déguisé en lumières de Kabbala , des feux de joie . Quelques fous qui s'approchent des brasier en espérant recevoir une brakha de je ne sais où. On voit surtout des enfants inconscients, qui se réchauffent sous un ciel étoilé à 40 degrés.

La Batsheva, mythique compagnie de danse contemporaine israélienne, présente son plus grand spectacle à l'Opéra royal du château de Versailles

La première remonte au Moyen-Age tandis que la seconde trouve ses origines à Chicago en 1886

Maurice El Medioni, pianiste virtuose de la musique arabo-andalouse et du "pianoriental". 

Qu’ il soit permis à un spectateur  » non engagé » d’ajouter quelques cailloux sur le chemin de la réalité, sinon la vérité que chacun cherche à tâtons, armés de la lanterne non des morts, mais de la lanterne magique, concernant cette pandémie soudaine, globale et absolue, et inconnue .

Yom Ha’atsmaout est le jour anniversaire de la déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël;  le 5 Iyar 5708  c’est à dire le 14 Mai 1948, que la Knesset a établi comme Journée Nationale.

Tout de suite et de manière évidente, la peinture de Maxime Ben Haïm nous laisse apparaître un aspect duel. 

«Un sourire ne coûte rien à celui qui le donne… Peut-on mesurer ce qu’il apporte à celui qui le reçoit ?»

Contenu Correspondant