Share |

Souvenirs

juillet 25, 2021

Abdel Halim Hafez Fe Nass

juillet 25, 2021

J’aime Carlo Bengio, j’ai toujours aimé Carlo Bengio, J’aimais sa famille: Sa mère d’abord qui s’occupait de “La goutte de lait” au Maroc, œuvre de charité notoire dirigée par elle de main de maître, servant indifféremment Juifs et Musulmans! Elle m’avait sacré et consacré “ Plus beau bébé de Casablanca” titre que je revendique aujourd’hui que vous le vouliez ou non!

Hommage à Carlo Bengio, par Bob Ore Abitbol

“Il est un goût pur dans l’amitié où ne peuvent accéder ceux qui sont nés médiocres”

André Malraux

 

J’aime Carlo Bengio, j’ai toujours aimé Carlo Bengio,

juillet 25, 2021

De son vrai nom “Sol Hachuel”, elle est connue sous le nom de Lalla Solica, une jeune judéo-marocaine dont la tragédie est devenue une légende. Elle est une des plusieurs saints juifs respectés par les musulmans du Maroc, et qui lui ont donné le nom de Zoulikha.

La légende de Lalla Soulika

juillet 25, 2021

Mixe de Mariage - Laakat Sahara

juillet 18, 2021

Mon père, le très honorable Fils-de-Serpent, priait dans une synagogue relativement mineure qui veillait à terminer son service du vendredi soir – veille du shabbat qui passe pour soir d'accouplement du Saint, béni soit-Il, avec sa Présence – avant les autres synagogues pour permettre à ses fidèles de se rendre dans les hauts lieux liturgiques de la ville. 

CHRONIQUE DE MOGADOR : L'AMOUR DU DÉSIR

Ami Bouganim

juillet 18, 2021

Le khôl, kohol ou kohl ( en arabe كحل, kuḥl) est en fait une poudre minérale composée principalement d'un mélange de galène (minerai de plomb), de soufre et de gras animal, il est utilisé pour maquiller les yeux.

Le khôl

 

Le khôl, kohol ou kohl ( en arabe كحل, kuḥl) est en fait une poudre minérale composée principalement d'un mélange de galène (minerai de plomb), de soufre et de gras animal, il est utilisé pour maquiller les yeux. Le khôl peut être noir ou gris selon les mélanges. Si le khôl est d’abord utilisé en tant que cosmétique, il a aussi des vertus médicinales.

 

Quels sont ses bienfaits et quelle utilisation?

juillet 18, 2021

Je devais avoir entre dix et onze ans lorsque je reçu de mon très cher père qui l’avait acheté à vil prix à une vente aux enchères, un projecteur de films à manivelle dernier cri : Une super affaire! Nous vivions encore à la Rue Lusitania, à Casablanca, rue et quartier mythiques alors et qui le sont restés jusqu'aujourd’hui.

PROFESSION : PRODUCTEUR

 

Je devais avoir entre dix et onze ans lorsque je reçu de mon très cher père qui l’avait acheté à vil prix à une vente aux enchères, un projecteur de films à manivelle dernier cri : Une super affaire!

Nous vivions encore à la Rue Lusitania, à Casablanca, rue et quartier mythiques alors et qui le sont restés jusqu'aujourd’hui.

juillet 11, 2021

Si tu es prêt à passer une nuit nu dans le Lac de Galilée, dans l’eau froide trempé jusqu’au cou, depuis le coucher jusqu’au lever du soleil et si tu réussis, je te paierai une somme honorable, mille pièces en or.

La force de l'amour et de la foi de la maman.

La maman qui chauffe le lac

 

 

Un riche citadin aimait constamment se marrer des personnes dépourvues de biens ou de travail. Il faisait des blagues à leur compte, même si celle-ci lui coûtaient parfois une fortune.  Un jour il appela devant tous les vieux du village un pauvre malheureux et lui dit :

« Veux-tu être riche en une nuit ? » Le pauvre bonhomme se précipita pour se faire volontaire et lui dit :

juillet 4, 2021

Les démons étaient partout. Dans les bâtisses en ruines bien sûr. Les maisons malheureuses qui avaient été le théâtre de drames et qui en étaient désormais les monuments. Les abords des fontaines et des égouts. Ils s’insinuaient partout. 

LES DEMONS ET LEUR GHOULA , par Ami Bouganim

 

juin 27, 2021

Le matin, ils reliaient leur chambre dans le mellah à leur boutique dans la médina et le soir, quand les rues se vidaient, ils cheminaient en sens inverse, la main de l’un sur l’épaule de l’autre, aussi célibataires l’un que l’autre. L’un était roux et roué, l’autre albinos et non-voyant, l’un servant de guide à l’autre dans la lumière crue du jour et les ténèbres de la nuit, dévoués l’un à l’autre comme des frères siamois liés par un même cordon ombilical au ciel. 

CHRONIQUE DE MOGADOR : LES MARCHANDS DE VIN
Ami Bouganim

juin 27, 2021

La mer nous la sentions bien avant de la voir. C’était un parfum de sel,  de soleil et de sable aussi. Un mix  enivrant de vacances, de rencontres, de farniente, de frites, de calamars, de poissons frais et aussi plus tard  dans la journée de beignets chauds à la confitures.

Jours d’été à Casablanca

 

 

La mer nous la sentions bien avant de la voir.

 

C’était un parfum de sel,  de soleil et de sable aussi. Un mix  enivrant de vacances, de rencontres, de farniente, de frites, de calamars, de poissons frais et aussi plus tard  dans la journée de beignets chauds à la confitures.

juin 13, 2021

Lorsqu’on lui demandait : Où est ton oreille, Djeha ? il passait son bras droit par-dessus la tête et, touchant son oreille gauche, disait : - la voilà !

HISTOIRES DE DJEHA

A TRAVERS LE MONDE

 

 

Ou est ton oreille, Djeha ?

Lorsqu’on lui demandait : Où est ton oreille, Djeha ? il passait son bras droit par-dessus la tête et, touchant son oreille gauche, disait :

- la voilà !

- Mais pourquoi fais-tu cela ? Lui objectait-on, ne te serait-il pas plus simple de toucher de ta main l’oreille du même coté ?

juin 6, 2021

Un lieu. Une histoire. Le lieu est le mellah de Béni Mellal, situé entre l’avenue Tamgnount et la place Al Attara et ses ruelles très commerçantes. L’histoire est celle des Juifs ayant habité les lieux durant de longues années avant d’immigrer en Israël, au lendemain de la création de l’Etat.

 Il était une fois, les Juifs marocains de Béni Mellal

Les Juifs de la région de Béni Mellal partis au lendemain de la proclamation de l’Etat d’Israël gardent toujours de bons souvenirs du vivre-ensemble et des liens de bon voisinage. Récits autobiographiques et témoignages.

juin 6, 2021

Yeshoua était une institution au mellah. Il était ouvert tous les jours, à l'exception du samedi et les jours de fête. Il n'avait que deux tables et comme l'on se pressait vingt-quatre heures sur vingt-quatre on devait attendre douze heures pour se présenter à nouveau. 

CHRONIQUE DE MOGADOR : LA SOUPE MAGIQUE
Ami Bouganim

 

juin 6, 2021

Etranger parmi les étrangers sommes nous encore plus étrangers que d’autres étrangers  parce qu’à la fois Marocains, Juifs, Français, Israéliens, Canadiens, Américains ?

 

Le bonsaï et l’arbre de vie

 

Bob Oré Abitbol

 

 

 

 

A quiconque a perdu ce qui ne se retrouve

 Jamais, jamais !

Baudelaire

 

 

Peut-on, doit-on tout oublier ?

 

juin 6, 2021

Bouznika se trouve dans la région de Chaouia-Ouardigha. Elle est située entre Casablanca et Rabat (55km de Casablanca et 35 km de Rabat via l’autoroute).

Souvenirs de Bouznika

 

 

 

 

juin 1, 2021

Mbarek Abouzia était plus qu’un maâlem d’arar ou un menuisier, c’était un homme magique. Comme pour les boîtes magiques qu’il fabriquait et dont il ne dévoilait pas toujours le secret même à leurs acquéreurs, nul ne savait où trouver la clé de son personnage qu’il cachait derrière une dissipation délurée qui intriguait et amusait. 

CHRONIQUE DE MOGADOR : LE GOY DU MELLAH
Ami Bouganim

mai 30, 2021

La fabrication des bijoux a été pendant longtemps au Maroc la spécialité d’artisans juifs. Il semble que ce monopole remonte à une période très ancienne. Dans sa description de l’Afrique au XVI e siècle, Léon l’Africain indique qu’à Fès, seuls les Juifs étaient autorisés à travailler les métaux précieux

 

Les orfevres Juifs du Maroc

 

 

mai 30, 2021

Natif de Casablanca, où sa famille est installée depuis cinq siècles suite à sa fuite d’Andalousie, Sydney Toledano a effectué la majorité de sa carrière au sein des grandes enseignes de mode. 

Marocain influent : Sydney Toledano

 

Sydney Toledano, fashion victim

 

 

 

Natif de Casablanca, où sa famille est installée depuis cinq siècles suite à sa fuite d’Andalousie, Sydney Toledano a effectué la majorité de sa carrière au sein des grandes enseignes de mode.

mai 23, 2021

Ces documents ont une grande valeur sentimentale et je suis surpris qu'ils ne soient pas plus connus .Mais voilà mant la vidéo à la disposition du public, ces moments de notre vie.La vie des gens de cette ville Casa 

Casablanca : les Années 1940 - 1950

 

SiMohamed Fahmi . Salut Casa ! Casablanca les Années 1940 - 1950

Ces documents ont une grande valeur sentimentale et je suis surpris qu'ils ne soient pas plus connus .Mais voilà mant la vidéo à la disposition du public, ces moments de notre vie.La vie des gens de cette ville Casa 

mai 23, 2021

De tout temps et partout dans le Royaume, les personnes de confession juive possédaient leur propre quartier, ce qui leur a permis de préserver leur propre identité, tout en participant librement à la vie du pays et de tous ses habitants.

Le Mellah, l’ancien quartier juif de Marrakech

 

 

Ce nom, donné à tous les quartiers du Maroc où sont installés les résidents juifs, vient du mot sel en arabe. Car selon la légende, certains juifs conservaient dans du sel les têtes tranchées des rebelles avant leur exposition en place publique.

mai 23, 2021

Cheveux longs, pantalons larges et heures ininterrompues de musique, mais pas n’importe laquelle. Telles étaient les années hippies au Maroc. Dès la fin des années 1960, la ville de Rabat, Tanger et Essaouira avaient déjà une réputation sulfureuse. Il n’était pas rare d’y croiser Jimi Hendrix ou encore les Rolling Stones.

 

Les années hippies au Maroc !

 

 

 

 

Cheveux longs, pantalons larges et heures ininterrompues de musique, mais pas n’importe laquelle. Telles étaient les années hippies au Maroc. Dès la fin des années 1960, la ville de Rabat, Tanger et Essaouira avaient déjà une réputation sulfureuse. Il n’était pas rare d’y croiser Jimi Hendrix ou encore les Rolling Stones.

mai 16, 2021

adieu mon pays

mai 9, 2021

Journaliste et homme d’affaires, il avait lancé le célèbre magazine en 1960 en Tunisie. Il est décédé à Paris des suites du Covid-19, à l’âge de 93 ans.

Hommage a Béchir Ben Yahmed, fondateur du magazine « Jeune Afrique »

Journaliste et homme d’affaires, il avait lancé le célèbre magazine en 1960 en Tunisie. Il est décédé à Paris des suites du Covid-19, à l’âge de 93 ans.

Contenu Correspondant