Share |

Judaisme

Pour comprendre la raison d’être de cette émigration (il s’agit comme nous le verrons, d’une véritable déportation), il faut faire un détour par l’Espagne car son histoire est à cette époque étroitement liée à celle du Portugal 

Ce qu’on sait moins c’est que Yann Moix a écrit un article intitulé «Apprenti-juif» dans la revue de BHL, « La Règle du jeu », où il fait part de l’admiration sans réserve qu’il éprouve pour les juifs.

Elle remonte à Abraham. Cet homme qui vivait en Mésopotamie environ 2000 ans avant Jésus-Christ était monothéiste (contrairement à tous les gens de son époque) et il reçut un appel de Dieu pour partir de son pays idolâtre pour aller ailleurs. Dieu lui promet une descendance nombreuse qui héritera pour toujours d’un pays promis. 

La conversion forcée puis l’expulsion des juifs espagnols et portugais sont des événements tragiques de l’histoire européenne. En se fondant sur une considérable documentation, Y. Yovel revient d’abord sur l’histoire de ceux qu’il préfère désigner du nom de conversos : leurs origines dans l’Ibérie musulmane ; les raisons complexes de leur conversion forcée à la fin du XIVe siècle ; leur expulsion pour raison de « pureté du sang » à la fin du XVe ; leur « fortune » ultérieure en Europe.

L'ORT a été fondée à Saint-Pétersbourg en 1880, par la volonté de financiers et intellectuels juifs russes. Cet organisme est destiné à aider la population juive appauvrie à construire une existence nouvelle pour le travail agricole et artisanal.

La grande partition « Sépharades-Orientaux » a une finalité hiérarchique, en défaveur des « Orientaux » et à l’avantage des « Sépharades ». Le critère qui fonde ce jugement semble se référer à l' »Europe » dans la mesure où les Sépharades, ainsi définis exclusivement, sont originaires des Balkans et sont tenus, par le ladino qu’ils parlent, pour être les héritiers de la culture et du supposé « âge d’or andalou ».

Des jeunes juifs visitent les classes suisses pour répondre à des questions sur le judaïsme et contrer ainsi l’antisémitisme. Intitulé «Likrat», ce projet de dialogue rencontre un tel succès que d’autres pays le copient.

Samson est un héros de la Bible doué d'une force fantastique qui lui permet de lutter contre ses ennemis, les Philistins, mais il sera trahi par Dalila à qui il avait confié le secret de sa force.

 En marche vers l'émancipation Les juif en pays arabes avant 1914  - La vie au Mellah L’entre deux guerres  - Le rôle de l'Alliance S'émanciper dans la brutalité - L'éloignement des rites Le divorce entre intelligence et religion 

Au Moyen Age, les Juifs sont les seuls non-chrétiens tolérés en Occident. L'Eglise veut préserver le «peuple déicide» tout en limitant ses rapports à la société chrétienne.

Talmudiste, philosophe, juriste et médecin, juif espagnol de culture arabe, Mosche Ben Maïmon est né dans l'Espagne islamisée à Cordoue le 30 mars 1135. Le fait que la date précise de sa naissance ait été conservée, témoigne de la renommée du personnage.

L'homme riche est celui qui se contente de son bien. L'homme fort est celui qui sait brider ses désirs.

Superman voit le jour aux Etats-Unis en pleine montée des complications pour les Juifs, en Allemagne, en Italie et en URSS. Ses créateurs, Jerry Siegel et Joe Shuster, sont deux Juifs d’origine européenne, installés à Cleveland, dans l’Ohio.

Par la spiritualité, l'être humain aspire à une certaine élévation qui va lui permettre de mettre en perspective tant ses besoins personnels que ses rapports avec autrui. Pour cela, les religions mettent de l'avant un absolu - un axiome - qui est celui de l'Être suprême.

Depuis sa révélation, le peuple juif a dû faire face à un grand nombre d’ennemis qui avaient tous pour ambition commune de le détruire : Égyptiens, Amalécites, Perses, Grecs, Romains, Arabes, Européens médiévaux, communistes, nazis, islamistes… la liste peut s’allonger à l’infini.

Démocratie et religion : Diversité et communautarisme en France et en Israël

Qu’en est-il de la haine antijuive contemporaine, dont les manifestations font si souvent, désormais, irruption dans l’actualité ? De cette haine antijuive dont les meurtres de Sarah Halimi – dont il a fallu attendre le livre de Noémie Halioua pour que la nature en fût révélée à l’opinion publique – et de Mireille Knoll, fournissent un cruel idéal-type ? Taguieff l’analyse (au sens propre : la décompose en ses éléments premiers)

L'histoire de Joseph et ses freres en Egypte racontee par le grand chanteur Doukha en judeo-arabe

Albert Gozlan, Maître de Kabbalah, explique simplement l'Arbre de la Vie, Ets Ha Haïm. Diffusion gratuite de Secrets de Torah.

Le sultan choisit 10 ou 12 d’entre eux, en particulier les familles Corcos, Afriat, Coriat, Knafo, Pinto et Elmaleh, pour leur confier le statut de tujjār al-sultān (les «marchands du roi»). 

Je suis le vent qui souffle dans les arbres  Je suis le scintillement du diamant sur la neige  Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr  Je suis la douce pluie d'automne... 

Interview très intéressante de Bernard Henri Lévy sur sa relation au judaïsme. Lui qui se dit agnostique, voire athée, vient de prouver à travers cette interview, qu’il n’a jamais cessé de se considérer comme juif dans son action quotidienne, qu’elle soit politique ou intellectuelle.

Bernard-Henri Lévy : "le premier à l'avoir compris c'était le plus grand philosophe français Jean-Paul Sartre (...) qui disait qu'il voit un avenir glorieux à sa propre oeuvre depuis qu'il a découvert la pensée juive..."

Récit bref sur la vie des juifs à Laghouat raconté par le petit-fils de Jacob Lalou. Ce dernier était commerçant puis maire de la ville de Laghouat.

Contenu Correspondant